6 astuces pour réagir à une dispute entre enfants

Ajouter à mes favoris

Par Olivier, le 4512
Par Olivier, le 17 Février 2017
4512

Les disputes entre enfants font probablement partie des moments les plus difficiles à affronter quand on est jeunes parents. Comment réagir ? Découvrez 6 pistes de solutions.

Proposez des jouets pour tous

Avant 2 ans, les enfants jouent souvent en parallèle, l’un à côté de l’autre, sans véritables interactions. Les principaux conflits sont alors liés à la possession de tel ou tel objet. Combien de fois ai-je du séparer ma fille et ses copines, alors qu’elles convoitaient le même jouet. Pour en sortir, commencez par vous assurer que chaque enfant dispose de suffisamment de jouets pour s’occuper.

Aidez-les à exprimer leurs émotions

Chouchou veut la poupée qui pleure, et sa copine aussi. Voilà le genre de conflit auquel vous n’échapperez pas ! Pour désamorcer la situation, apprenez-leur à exprimer leurs émotions aussi calmement que possible. Peu à peu, ils prendront aussi en considération celles des autres et finiront même par trouver seuls des compromis. Ici, jamais ma fille ne m’a autant étonné que les fois où elle a trouvé seule la solution aux conflits qui l’opposaient à ses meilleures amies.

Evitez l’isolement

Dans un groupe, un enfant peut parfois se sentir isolé, pour ne pas dire rejeté. C’est alors aux adultes d’intervenir discrètement pour éviter que ce sentiment ne prenne durablement le dessus. Vous pouvez par exemple répondre à la situation en valorisant les atouts de chaque enfant et reformuler les commentaires des enfants. C’est en montrant qu’il est important de ne laisser personne sur le côté que vos enfants apprendront à respecter les autres.

Montrez-vous participatif

Et si les enfantsréglaient, avec votre aide, leurs conflits seuls ? A vous de les amener à prendre en considération le point de vue des autres et à modifier leur propre comportement en conséquence, en posant des questions ouvertes mais sans suggérer de solutions toutes faites. Mais attention, être participatif ne veut pas dire être permissif. Il vous revient donc de fixer le cadre dans lequel le conflit pourra se régler, conformément aux attentes des adultes et dans le respect des besoins des enfants.

Restez neutre

Si les enfants peuvent potentiellement attendre d’un adulte qu’il les aide à résoudre un conflit dans lequel ils sont empêtrés, pas question pour vous de prendre parti. Votre neutralité constitue la principale garantie de votre bienveillance. C’est d’ailleurs parce qu’ils vous considèrent comme neutre que les enfants vous autoriseront implicitement à modérer leurs commentaires respectifs. Bref, prenez garde à ne pas prendre parti.  

Posez des limites

Il arrive parfois que les conflits entre enfants tournent à la bataille rangée. Il vous revient dans ce cas de rappeler les règles en vigueur chez vous : on ne se tire pas les cheveux, on ne se donne pas de coups de pieds, on ne se griffe pas… quitte à séparer temporairement les belligérants jusqu’à ce qu’ils retrouvent leur calme.

Et vous ? Comment réagissez-vous face à un conflit entre enfants ?

L'avis de l'expert

Gérer les conflits chez les tout-petits

Pas facile d'apprendre aux tout-petits les règles de vie en société... Profitez des recommandations d'une puéricultrice qui exerce en crèche pour gérer au mieux les chamailleries de vos enfants.

Interview de Claire Rigault, Infirmière puéricultrice
Lire l'article

Sur le même theme

  • 5255

    Mes moments de lecture avec bébé

    Les petites lectures avec les enfants, quelle lecture choisir pour bébé?

    Par Cynthia
  • 16426

    Comment préparer les enfants au changement d'heure ?

    5 conseils pour survivre aux changements d'heure avec des enfants.

    Par Olivier
  • 11617

    15 choses à propos desquelles ma mère avait raison

    Enfant, on a haï notre mère quand elle avait raison et le disait. On pensait qu'elle avait tort. Bah oui une mère ça a tort, c'est la base non ?

    Par Jessica
  • 2071

    Comment annoncer la grossesse au papa

    Bébé longtemps attendu, bébé surprise, bébé programmé... Lorsqu'on apprend que l'on est enceinte, c'est souvent une grande émotion que nous vivons... seules. En tout cas quand on l'apprend, que ce soit dans ses toilettes avec un test de grossesse que l'on tient dans une main tremblante ou lorsqu'on va récupérer ses résultats de labo.

    Par Natacha
  • l'avis de l'expert
    120

    Gérer les conflits chez les tout-petits

    Chamailleries, cris, pleurs, morsures, griffures... Les enfants en bas âge ont souvent du mal à gérer les conflits entre eux. Suivez les conseils de Claire Rigault, puéricultrice en crèche, qui a l'habitude de ces querelles récurrentes et... normales !

    Interview de Claire Rigault
  • 1791

    DIY : un costume de reine pour le Carnaval

    Je vous propose aujourd'hui un tuto simple et facile, sans couture, pour faire une cape de reine. A quelques jours de carnaval, cette cape, associé à une robe longue fera son petit effet auprès des copines.

    Par Eve
  • l'avis de l'expert
    174

    Le yoga pour les bébés, c'est possible ?

    Envie de faire découvrir le yoga à votre tout-petit, en voilà une bonne idée ! Vous verrez que les occasions de la vie quotidienne sont nombreuses pour l'initier. Suivez les précieux conseils de Sophie Dumoutet, professeure de yoga. Nous vous recommandons de tester une séance avec un professionnel avant de vous lancer avec bébé.

    Interview de Sophie Dumoutet
  • 10293

    Les écrans et bébé, on fait comment ?

    Avant deux ans, on évite généralement de laisser aux enfants l'accès aux écrans. Cependant, depuis quelques années, les tablettes, applications et programmes télévisés pullulent et ciblent maintenant les tout-petits.

    Par Aurélie

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE