6 astuces pour réagir à une dispute entre enfants

Ajouter à mes favoris

Par Olivier, le 4751
Par Olivier, le 17 Février 2017
4751

Les disputes entre enfants font probablement partie des moments les plus difficiles à affronter quand on est jeunes parents. Comment réagir ? Découvrez 6 pistes de solutions.

Proposez des jouets pour tous

Avant 2 ans, les enfants jouent souvent en parallèle, l’un à côté de l’autre, sans véritables interactions. Les principaux conflits sont alors liés à la possession de tel ou tel objet. Combien de fois ai-je du séparer ma fille et ses copines, alors qu’elles convoitaient le même jouet. Pour en sortir, commencez par vous assurer que chaque enfant dispose de suffisamment de jouets pour s’occuper.

Aidez-les à exprimer leurs émotions

Chouchou veut la poupée qui pleure, et sa copine aussi. Voilà le genre de conflit auquel vous n’échapperez pas ! Pour désamorcer la situation, apprenez-leur à exprimer leurs émotions aussi calmement que possible. Peu à peu, ils prendront aussi en considération celles des autres et finiront même par trouver seuls des compromis. Ici, jamais ma fille ne m’a autant étonné que les fois où elle a trouvé seule la solution aux conflits qui l’opposaient à ses meilleures amies.

Evitez l’isolement

Dans un groupe, un enfant peut parfois se sentir isolé, pour ne pas dire rejeté. C’est alors aux adultes d’intervenir discrètement pour éviter que ce sentiment ne prenne durablement le dessus. Vous pouvez par exemple répondre à la situation en valorisant les atouts de chaque enfant et reformuler les commentaires des enfants. C’est en montrant qu’il est important de ne laisser personne sur le côté que vos enfants apprendront à respecter les autres.

Montrez-vous participatif

Et si les enfantsréglaient, avec votre aide, leurs conflits seuls ? A vous de les amener à prendre en considération le point de vue des autres et à modifier leur propre comportement en conséquence, en posant des questions ouvertes mais sans suggérer de solutions toutes faites. Mais attention, être participatif ne veut pas dire être permissif. Il vous revient donc de fixer le cadre dans lequel le conflit pourra se régler, conformément aux attentes des adultes et dans le respect des besoins des enfants.

Restez neutre

Si les enfants peuvent potentiellement attendre d’un adulte qu’il les aide à résoudre un conflit dans lequel ils sont empêtrés, pas question pour vous de prendre parti. Votre neutralité constitue la principale garantie de votre bienveillance. C’est d’ailleurs parce qu’ils vous considèrent comme neutre que les enfants vous autoriseront implicitement à modérer leurs commentaires respectifs. Bref, prenez garde à ne pas prendre parti.  

Posez des limites

Il arrive parfois que les conflits entre enfants tournent à la bataille rangée. Il vous revient dans ce cas de rappeler les règles en vigueur chez vous : on ne se tire pas les cheveux, on ne se donne pas de coups de pieds, on ne se griffe pas… quitte à séparer temporairement les belligérants jusqu’à ce qu’ils retrouvent leur calme.

Et vous ? Comment réagissez-vous face à un conflit entre enfants ?

L'avis de l'expert

Gérer les conflits chez les tout-petits

Pas facile d'apprendre aux tout-petits les règles de vie en société... Profitez des recommandations d'une puéricultrice qui exerce en crèche pour gérer au mieux les chamailleries de vos enfants.

Interview de Claire Rigault, Infirmière puéricultrice
Lire l'article

Sur le même theme

  • ebox
    22

    DIY - Des dominos avec des galets

    Pas facile de choisir une activité qui amuse toute la famille... Ce DIY associe plusieurs activités. Une balade en famille à la recherche de jolis galets puis une activité manuelle pour les transformer en jeu de domino. Pour réaliser le DIY, suivez les étapes ci-dessous :

    Par Sarah
  • ebox
    49

    PRINTABLE - Le Journal d'été de bébé

    evian vous accompagne sur la route des vacances ! Conservez tous les souvenirs de votre enfant dans le livret imprimable

    Par Sarah
  • 4473

    8 astuces pour rester bien hydratée pendant la grossesse

    On le sait, pendant la grossesse, en attendant bébé, être bien hydratée est encore plus important qu'en temps normal. Afin de finir ses deux litres d'eau au quotidien*, il vaut mieux acquérir très vite les bons réflexes pour soi et bébé. Voici tous mes trucs et astuces pour favoriser votre hydratation quotidienne pendant la grossesse :

    Par Cynthia
  • 8980

    Les 9 astuces qui sauvent pour surmonter les chaleurs avec bébé et les enfants

    Les beaux jours sont de retour pour notre plus grand bonheur et parfois ... le soleil est beaucoup trop motivé. Du coup, nos chères têtes blondes doivent se mettre à l'abris pour éviter les désagréments liés à la chaleur en été.

    Par Aurélie
  • 6410

    L'éducation bienveillante : Quand dois-je dire non à mon enfant ?

    Dès deux ans, dire non à son enfant devient compliqué ... si bien que l'on se demande parfois si il est important d'insister. Est-il préférable de s'affirmer face à lui, ou bien de contourner le problème avec quelques astuces ? Ces questions liées à l'éducation bienveillante, nous nous les posons tous.

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    145

    Parentalité positive, comment l'appliquer au quotidien ?

    La parentalité positive est une forme de communication bienveillante et respectueuse entre l'enfant et ses parents. Psychologue de formation, Nadège Larcher anime des ateliers pour aider les parents à favoriser ce type de communication. Elle vous explique ici les principaux fondements et livre ses conseils pour parvenir à la mettre en place au sein de votre famille.

    Interview de Nadège Larcher
  • l'avis de l'expert
    193

    Les premiers sourires de votre bébé, quelle émotion !

    Mais qu'est-ce qui peut bien procurer une joie inconditionnelle aux jeunes parents ? Les premiers sourires de leur bébé, bien sûr ! Alors, pourquoi ses risettes sont-elles si importantes, pour les tout-petits comme pour les grands ? La psychologue Anne Bacus nous en dit plus sur ces moments de bonheur et de partage.

    Interview d' Anne Bacus
  • l'avis de l'expert
    239

    Naissance de jumeaux ou de triplés : nos conseils pour s'organiser !

    À l'échographie, ce n'est pas un petit cœur que vous entendez battre, mais bien deux, voire trois ! Que d'émotions... Comment préparer au mieux la naissance de jumeaux ou de triplés ainsi que l'après ? Nous avons demandé conseil à Clothilde Robin-Avezou, psychologue et spécialiste en gémellité. Retrouvez aussi nos témoignages de parents en fin d'article.

    Interview de Clothilde Robin-Avezou

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE