Paroles d'experts

La grossesse se prépare-t-elle en amont ?

Ajouter à mes favoris

Interview de Jacques Lansac, Professeur émérite de Gynécologie Obstétrique
le 197
Interview de Jacques Lansac, Professeur émérite de Gynécologie Obstétrique
le 9 Mars 2017
197

Peut-on se préparer à une grossesse en essayant de mettre toutes les chances de son côté ? Vaccins, arrêt de la contraception, habitudes alimentaires, sevrage tabagique, activité physique... Autant de « petites » choses qui peuvent faire la différence ! Suivez les conseils du Pr. Jacques Lansac, gynécologue, pour anticiper et préparer au mieux votre grossesse.

Vous avez pris la décision de faire un bébé avec votre conjoint, peut-être vous posez-vous des questions… « Il y a un tas de petites choses que l’on peut régler avant la grossesse. Une fois enceinte, cela peut devenir plus compliqué. D’où l’importance de consulter pour demander des conseils et vérifier que tout va bien » confirme le Pr. Lansac. L’idéal est donc de faire un petit point santé avec un médecin avant même d’arrêter la contraception. Et en couple, c’est encore mieux. Car un bébé, cela se fait à deux, et le futur papa peut aussi s’y préparer !

                                                                                                                  

Prendre rendez-vous avec un spécialiste santé

Essayez de prendre rendez-vous trois mois environ avant la conception. « On va vérifier votre poids, votre tension, vos vaccins, faire un frottis, vous questionner sur vos antécédents familiaux et ceux du futur papa, etc. Si vous prenez un traitement médicamenteux, parlez-en afin de vous assurer qu’il soit compatible avec une grossesse » explique le gynécologue. Pensez aussi aux soins dentaires. En effet, en raison des hormones, les soucis bucco-dentaires sont fréquents lors d’une grossesse : un petit passage chez le dentiste pour vérifier vos caries peut donc être utile ! « Le médecin pourra également vous prescrire de l’acide folique afin de diminuer, dans près de 2/3 des cas, les risques d’anomalies congénitales* » ajoute le spécialiste. Vous pourrez poser toutes les questions qui vous trottent dans la tête et suivre, avec le futur papa, les conseils de votre médecin.

v  Objectif zéro alcool et zéro tabac

Les effets de l’alcool sur votre futur bébé sont néfastes, tout comme ceux du tabac. Prendre le temps nécessaire pour arrêter est judicieux. Si votre conjoint fume, le fait qu’il s’arrête aussi peut être un bon moyen de se soutenir et de s’entraider pour le bien-être de votre futur bébé ! « Trouver une aide extérieure pour arrêter avant la grossesse peut aussi être une bonne idée » affirme le Pr. Lansac.

Équilibre alimentaire et activité physique

Là aussi, équilibre alimentaire et activité physique vont de paire pour votre bien-être et celui de votre futur bout de chou. Équilibrez votre assiette, prenez l’habitude de boire suffisamment d’eau, d’autant plus que vos besoins seront plus importants lorsque vous serez enceinte, et sortez vos baskets ! « La grossesse est aussi physique, la femme enceinte s’essouffle plus vite » poursuit le Pr. Lansac. Être en bonne forme vous aidera pendant les 9 mois de votre grossesse et aussi lors de votre accouchement. Inutile de vous préparer pour un marathon, privilégiez par exemple la marche à pied dès que possible (descendez une station de bus ou de métro avant votre station habituelle, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur, etc.). En couple, c’est encore mieux pour se motiver !

Se préparer psychologiquement

Bien sûr, devenir parent est sans doute l’une des plus belles choses au monde ! Néanmoins, cela constitue un sacré chamboulement : parce que chacun a sa propre histoire familiale plus ou moins facile, passer du statut de « fille de » ou « femme de » à celui de mère n’est pas forcément inné. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à vous faire aider. Surtout que les émotions lors de la grossesse ont tendance à décupler avec les hormones ! « Certes, on ne peut pas tout maîtriser, mais avec une dose de bon sens et d’anticipation, l’idée est de faire en sorte que tout se passe pour le mieux pendant la grossesse, non ? » conclut le Pr. Lansac.

Le saviez-vous ?

Les 1 000 premiers jours de vie de votre bébé**, de sa conception à ses deux ans, joueraient un rôle essentiel sur son état de santé actuel et futur. Ce terme, d’abord initié par l’UNICEF***, a été repris par la suite par des professionnels de santé. Ces 1 000 jours représentent en fait une période pendant laquelle le bébé est très sensible à son environnement proche. Cela peut avoir un impact sur le développement ou non de certaines maladies à l’âge adulte. Ainsi, en agissant en amont sur votre environnement de future maman et de futur papa (alimentation, hygiène de vie, etc.), cela ne peut être que positif et bénéfique à votre bébé (et à vous !).

 

* Source INPES : Folates et désir de grossesse : informer et prescrire au bon moment

** Source AFPA : Manifeste pour les 1 000 premiers jours de vie, une période clé dans les stratégies de prévention nutritionnelle

*** Source UNICEF : Malnutrition : 1 000 jours chrono

 

Le Pr. Jacques Lansac est professeur émérite de Gynécologie Obstétrique au CHU de Tours et ancien président du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment « Le grand livre de ma grossesse » co-écrit avec le Dr Nicolas Evrard, aux éditions Eyrolles.

Thèmes :

Paroles de blogueurs

La grossesse, c'est aussi ça, et on ne nous avait pas prévenus !

Quel est ce fameux compagnon qui partagera votre lit durant votre grossesse ?

Par AstridM, Maman dessinatrice
Lire l'article

Sur le même theme

  • 4200

    8 astuces pour rester bien hydratée pendant la grossesse

    On le sait, pendant la grossesse, en attendant bébé, être bien hydratée est encore plus important qu'en temps normal. Afin de finir ses deux litres d'eau au quotidien*, il vaut mieux acquérir très vite les bons réflexes pour soi et bébé. Voici tous mes trucs et astuces pour favoriser votre hydratation quotidienne pendant la grossesse :

    Par Cynthia
  • l'avis de l'expert
    115

    Sage-femme : au cœur du suivi de grossesse et de l'accouchement, mais pas seulement...

    Que ce soit avant votre grossesse, lors du suivi ou après votre accouchement, le rôle de la sage-femme est primordial. Marie-Josée Keller, présidente du Conseil national de lʼOrdre des sages-femmes, nous parle de l'évolution de ce métier si particulier et unique...

    Interview de Marie-Josée Keller
  • 8250

    Les 5 meilleurs conseils que ma sage-femme m'ait donnés

    Que ce soit durant la grossesse ou une fois l'accouchement passé, ma sage-femme a eu un rôle clé, voire essentiel dans l'accompagnement de cette incroyable aventure. C'est au cours du premier rendez-vous de préparation à l'accouchement que j'ai senti qu'une relation très particulière se mettait en place avec elle. Car au delà de l'aspect médical c'est surtout l'aspect humain que je retiendrai de nos échanges, une bienveillance à toute épreuve, une oreille attentive, une épaule sur qui compter dans cette merveilleuse et chamboulante épopée qu'est la maternité.

    Par Anne-Laure
  • l'avis de l'expert
    211

    Petits désagréments de la grossesse : comment les soulager ?

    Nausées, douleurs dorsales, jambes lourdes, reflux etc. De nombreux petits désagréments de la grossesse peuvent heureusement être atténués de façon naturelle. Pour vous sentir mieux, suivez sans plus attendre les conseils de Gladys Victorin, sage-femme acupunctrice.

    Interview de Gladys Victorin
  • L'avis de l'expert
    519

    Accoucher en maison de naissance, pour un accouchement plus naturel ?

    Donner la vie dans une maison de naissance, c'est désormais possible en France ! Depuis 2016, cinq d'entre elles accueillent pour l'instant les futures mamans qui souhaitent un accouchement moins médicalisé et un suivi personnalisé. Nathalie Munsch est sage-femme. Elle nous explique comment s'y déroulent le suivi de grossesse et l'accouchement.

    Interview de Nathalie Munsch
  • l'avis de l'expert
    384

    Enceinte : comment décrocher de la cigarette ?

    Lorsqu'une femme fumeuse apprend qu'elle est enceinte, elle se pose inévitablement la question : « Et si j'arrêtais la cigarette » ? Mais il n'est pas toujours évident d'avoir les bons réflexes ou les bonnes méthodes pour parvenir à arrêter de fumer. Corinne Brunel, sage-femme tabacologue, répond aux questions des futures mamans qui souhaitent décrocher de la cigarette.

    Interview de Corinne Brunel
  • INTERVIEW EXPERT
    426

    Être enceinte en été, quelles précautions ?

    Entretien avec Lucille Lavisse, sage-femme libérale à Paris. Elle assure le suivi de grossesse, la préparation à la naissance, la rééducation périnéale ainsi que le suivi gynécologique de prévention et de contraception. Nos hormones peuvent parfois amplifier les petits maux liés à la chaleur au cours de la grossesse. Heureusement, l'été a aussi ses avantages dont vous pouvez profiter... Pour être en pleine forme, suivez les conseils de Lucille Lavisse, sage-femme libérale.

    Interview de Lucille Lavisse
  • 980

    Haptonomie : mode d'emploi

    L'haptonomie est une notion vague pour les futures mamans et les futurs papas, voire nébuleuse. Impossible de savoir ce qu'il se cache derrière ces cours d'haptonomie. Cynthia vous décrypte ce cours pour futures mamans. 

    Par Cynthia

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE