Paroles d'experts

SOS Epuisement maternel

Ajouter à mes favoris

Interview de L.Cocheteux et S.Allénou, Psychologue clinicienne et auteure
2248
Interview de L.Cocheteux et S.Allénou, Psychologue clinicienne et auteure
13 Juin 2016
2248

Loin d'être marginal, l'épuisement maternel touche de nombreuses mères. Insidieux, au fil des semaines, des mois, il s'installe petit à petit. Lara Cocheteux, psychologue clinicienne et Stéphanie Allenou, auteur du livre « Mère épuisée » partagent leurs conseils et leurs expériences.

Vous êtes à bout de force et vos propres enfants vous insupportent ? Le dire tout haut et en prendre la mesure n’est pourtant pas évident. Encore plus lorsque la maternité a été idéalisée avec, dans l’inconscient collectif, l’image d’une mère comblée. En effet, pourquoi se plaindre alors que vous avez tout pour être heureuse ? La maternité n’est-elle pas ce qui peut arriver de plus beau ?« Le point commun de ces femmes est ce niveau d’exigence très élevé, une pression qu’elles se mettent et que leur met la société. Elles se sentent coupables, ont l’impression d’être en décalage par rapport aux autres mères alors que ce n’est pas le cas », explique Lara Cocheteux, psychologue clinicienne. A vouloir être parfaite et trop bien faire, certaines mères y laissent toutes leurs forces…

Les signaux d’alarme
Désarmées, ces mamans sont fatiguées émotionnellement et physiquement. Elles se sentent aussi incomprises et isolées, constamment sous pression sans pouvoir jamais récupérer. Les contraintes quotidiennes deviennent difficilement supportables. L’envie d’être avec ses enfants et de s’en occuper disparaît peu à peu, le moindre bruit devient agressif. Autant de signes qui doivent alerter… « Il faut être attentif aux mères dont le caractère change et qui sont sur la défensive », explique Stéphanie Allenou, maman de quatre enfants et auteur du livre Mère épuisée dans lequel elle évoque son burn-out après avoir eu trois enfants en 20 mois, dont des jumeaux. Aujourd’hui, davantage de mamans parviennent heureusement à identifier cet état de fatigue et le sujet est moins tabou.



Passer à l’action
« L’entourage proche peut évidemment être précieux pour déléguer », conseille la psychologue. Dormir quelques heures dès que possible, impliquer son conjoint, demander l’aide d’une amie, d’un proche ou d’une baby-sitter dans la mesure du possible afin de souffler un peu. Bref, accepter que l’on a besoin d’aide ! Autres solutions, chercher les structures adaptées comme les Lieux d’Accueil Parents-Enfants pour échanger avec d’autres parents dans la même situation et comprendre que l’on n’est pas un cas isolé, pousser la porte des associations parentales, contacter la PMI, sortir dans les cafés poussette, participer à des ateliers parents-enfants, etc. Il y a forcément quelque chose près de chez vous !

Et si vous sentez que l’épuisement est trop installé, il est sans doute nécessaire de consulter. « En général, quelques séances suffisent. Le travail consiste surtout à comprendre que ce sentiment est normal et l’accepter », explique la psychologue. Parler et être écoutée sans jugement est essentiel dans ces moments-là.

Grâce à son livre, Stéphanie Allenou a pu aider de nombreux parents : « J’ai reçu des témoignages pour me remercier d’avoir dit tout haut ce que de nombreuses mères pensaient tout bas. J’ai aussi eu des retours de papas qui avaient pris un congé parental à plein temps et qui étaient dans la même situation. Ce n’est donc pas quelque chose d’exclusivement féminin. L’épuisement, c’est mécanique ! » Heureusement, on peut sortir de cette spirale… Aujourd’hui, Stéphanie est une maman et une mompreneur épanouie qui, malgré son expérience d’épuisement, a eu un quatrième enfant !


Les Experts :
Stéphanie Allenou, auteur du livre Mère épuisée, ancienne éducatrice spécialisée, mompreneur (elle a lancé après son burn-out son activité Tribuletsens), elle est aussi membre de l’association de soutien à la parentalité L’îlot Familles.

Lara Cocheteux est psychologue clinicienne spécialisée en périnatalité et parentalité. Elle consulte dans son cabinet de Maisons-Laffitte (78) ainsi qu’à Boulogne-Billancourt (92) au sein de la Maison Périnatale.

Mère épuisée

>Lire aussi l'article de Jessica : 20 Signes que vous êtes une mère épuisée

Paroles de blogueurs

Mes 10 conseils pour donner envie à chéri de se lever quand bébé se réveille

Par un mystère que la science n'a pas encore élucidé, la nuit, pas tout le temps mais souvent tout de même, les hommes entendent moins leurs bébés pleurer. Donc s'en suit fatalement le réveil, puis le lever de la mère. Mais rien n'est jamais…

Par Jessica, Maman déjantée
Lire l'article

Sur le même theme

  • 5347

    Lettre ouverte : Être jeune maman, mon histoire

    Les femmes deviennent mère, en moyenne, à 30 ans. C'est la « norme ». Personnellement j'ai fait le choix de devenir une (très) jeune maman à l'âge de 20 ans. Et à 25 ans, je suis une (jeune) maman de 4 enfants.

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    650

    Quel moyen de contraception après l'accouchement ?

    Vous venez tout juste d'accoucher et on vous parle déjà de contraception ! Certes, vous n'avez sans doute pas envie d'agrandir la famille si rapidement. Il est donc plus prudent d'en parler avec le personnel médical de la maternité. En attendant, Françoise Bardes, sage-femme, nous éclaire sur les moyens de contraception existants que l'on peut, ou non, utiliser juste après l'accouchement.

    Interview de Françoise Bardes
  • l'avis de l'expert
    1146

    C'est la rentrée, comment gérer les premières séparations avec bébé et la reprise du travail ?

    L'heure de la rentrée va sonner et le moment de la séparation également ! Peut-être allez-vous reprendre le travail et laisser votre bout de chou pour la première fois ? Une étape qui n'est pas forcément évidente à gérer tant pour vous, maman, que pour votre bébé. Psychologue clinicienne, Florence Delbos partage avec vous ses conseils pour que la séparation se passe le plus sereinement possible.

    Interview de Florence Delbos
  • 31687

    Ces choses que les papas pourraient faire pendant l'accouchement et qui aideraient VRAIMENT

    Ahhhh l'accouchement, après 9 merveilleux mois de grossesse, c'est enfin LE jour de la rencontre avec votre merveilleux bébé. Mais avant cela, il y a un peu de travail pour maman, mais aussi pour papa, pour qui le jour de l'accouchement est loin d'être de tout repos !

    Par Serena
  • l'avis de l'expert
    1755

    Après l'accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Ça y est, bébé est enfin là pour votre plus grand bonheur ! Cependant, quelques questions vous turlupinent et vous aimeriez bien en savoir plus sur ce que vous allez vivre après votre accouchement. Découvrez sans plus attendre les réponses d'Aurélie Boulier, sage-femme.

    Interview d' Aurélie Boulier
  • 14270

    Etre maman d'une famille (qui commence à être) nombreuse

    Quand j'étais petite, je disais déjà « je veux 4 enfants quand je serai grande ». A 5 ans, ça paraissait étrange et les gens me souriaient avec bienveillance en se disant au fond d'eux « ok, on en reparle dans 30 ans tu verras si tu veux être maman d'une famille nombreuse».

    Par Jessica
  • 10644

    Comment se remettre en forme après la grossesse en 5 astuces !

    Se remettre en forme après la grossesse, c'est tout un programme !

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1405

    Burn out maternel : en demande-t-on trop aux femmes d'aujourd'hui ?

    Enfants, boulot, couple, maison, famille, amis... Difficile d'être sur tous les fronts sans s'épuiser. La question se pose alors : en demande-t-on trop aux femmes d'aujourd'hui ? Nous avons interrogé Adrien Chignard, psychologue du travail et consultant, afin de recueillir ses conseils pour éviter le burn out maternel.

    Interview d' Adrien Chignard

Le best

  • Coup de coeur
    46610

    DIY - Habille les animaux #printable

    En cette période d'automne où tombent les feuilles mortes, les activités autour de celles-ci sont inépuisables. Les enfants adorent bricoler avec leurs trouvailles, alors ça tombe, bien il fait moche dehors !

    Par Eve
  • Ma vie de Maman
    46100

    Comment décoder les phrases de ma nounou

    Bien sûr ! Vous ne le saviez pas ? Les nounous ont leur propre langage, truffé de codes, et c'est à nous, parents, de réussir à déchiffrer les messages qu'elles souhaitent nous faire passer.

    Par Serena
  • Ma vie de Maman
    40097

    Les bonnes raisons de faire un petit troisième

    Vous hésitez peut-être à faire un troisième bébé... Voici les raisons, qui nous, nous ont convaincus !

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    35725

    Comment donner son bain à bébé ?

    Le matin ou le soir, dans un siège adapté ou dans une petite baignoire, à quelle température, à quel moment de la journée, à quelle fréquence ? Autant de questions que vous vous posez peut-être ! Chantal Boëté est auxiliaire de puériculture en maternité. Elle vous explique comment bien donner le bain à votre bébé pour partager un moment de plaisir ensemble.

    Interview de Chantal Boëté

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE