Paroles d'experts

Parents solos : comment gérer ?

Ajouter à mes favoris

Interview de Nour-Eddine Benzohra, Pédiatre, psychiatre et thérapeute familial
le 128
Interview de Nour-Eddine Benzohra, Pédiatre, psychiatre et thérapeute familial
le 13 Avril 2017
128

1,8 million*, c'est le nombre de familles monoparentales en France, en 2013. Élever seul(e) son enfant est aujourd'hui de plus en plus fréquent. Les chiffres augmentent en effet depuis plusieurs années*. Comment gérer seul(e) le quotidien avec un ou plusieurs bambins ? Le Dr Nour-Eddine Benzohra, psychiatre, nous livre des clefs pour parvenir à tenir son rôle de parent solo.

Digérer la situation, gérer l’intendance et le quotidien, essayer de conserver une vie sociale, affronter le regard des autres… « Lorsque l’on élève seul(e) son enfant, la vie ressemble à un marathon ! » confirme le Dr Benzohra.  Pour se remettre peu à peu en selle, voici quelques étapes pour vous aider à avancer et retrouver peu à peu un certain équilibre.

 

  • Tourner la page

Que la situation ait été désirée ou non, tourner la page ne se fait pas instantanément. « Il faut d’abord faire le deuil du couple qui n’existe plus. Parfois, des conflits viennent envenimer la situation, notamment en cas de séparation. Chaque parent se renvoie la balle et les enfants se retrouvent au milieu. Ces conflits, c’est finalement une façon de poursuivre cette relation sous une autre forme. Tant que l’on n’a pas dépassé cette phase de deuil, il est difficile d’avancer. Il faut donc prendre le temps » conseille le psychiatre. Et si les sentiments de colère ou de tristesse persistent, peut-être faut-il en parler à un conseiller conjugal, un psychologue, un psychiatre… Car la famille et les ami(e)s ne sont pas toujours les mieux placés pour donner des conseils. Heureusement, il existe de nombreuses associations de parents solos : réaliser que vous n’êtes pas seul(e) à vivre cela et partager avec d’autres parents dans la même situation peut, sans aucun doute, vous aider à aller de l’avant !

 

  • Stop à la culpabilité !

Il faut bien sûr être vigilant avec vos enfants qui vont eux aussi ressentir cette situation différemment selon leur âge. Là aussi, vous ne savez pas toujours comment vous y prendre. « De la naissance à 3 ans, ils ne sont pas forcément conscients de ce qu’il se passe, expliquez-leur avec des mots simples. Mais dès tout-petits, ils ressentent l’atmosphère qui les entoure ainsi que vos émotions » souligne le spécialiste. En général, vous vous en voulez d’avoir à imposer cette situation à votre progéniture. « Les enfants ont des capacités d’adaptation étonnantes. Ils souffrent surtout lorsque les conflits persistent. » poursuit le Dr Benzohra. Au quotidien, cette culpabilité peut se traduire par une permissivité excessive pour compenser cette rupture. « Bien sûr, vous aimez votre enfant, mais votre rôle éducatif est essentiel. Vous devez dépasser la culpabilité et poser des limites. Votre petit a besoin d’un cadre pour grandir et se construire » insiste le psychiatre. Et cela n’enlèvera rien à l’amour que vous lui/leur portez !

 

  • Écrire une nouvelle page…

Être parent solo, c’est devoir assumer seul(e) le quotidien avec plus ou moins de difficultés, matérielles et financières notamment. Alors, n’hésitez pas à vous faire aider par la famille et les amis, à faire garder les enfants dans la mesure du possible… Car vous devez aussi vous autoriser à penser à l’avenir, reprendre une vie sociale, vous accorder du temps rien que pour vous, reprendre une vie amoureuse, etc. Les parents solos ont aussi le droit de penser à eux ! « Une fois que la page est vraiment tournée, il est plus facile de s’ouvrir aux autres. Et lorsque l’on a rencontré quelqu’un, cela signifie que l’on est vraiment passé à autre chose » note le Dr Benzohra. Surtout, si vous allez bien, vos petits le sentiront eux aussi… « Il y a des étapes à franchir pour avancer. Ce n’est pas simple, mais il est bien sûr possible de réussir sa vie de parent solo ! » conclut avec optimisme le Dr Benzohra.

 

* Chiffres INSEE : Ménages – Familles (Dans 84 % des cas des familles monoparentales, les enfants résident chez leur mère.)

 

Le Dr Nour-Eddine Benzohra est pédiatre, psychiatre et thérapeute familial. Il exerce en libéral dans un foyer de l’enfance du Val-de-Marne. Il a co-écrit le livre « L’art d’être des parents séparés » (éditions Albin Michel) avec Colette Barroux-Chabanol.

Sur le même theme

  • 21894

    Les SMS des nouveaux parents

    Parce qu'on a tous connu ces situations d'angoisses, pas toujours justifiées, mais pourtant si effrayantes !

    Par Serena
  • 2974

    Guide du futur papa : Les abréviations de la grossesse qu'un jeune papa doit connaître

    Devenir papa, c'est aussi découvrir tout un nouveau vocabulaire. Corps médical, développement du fœtus, surveillance de la grossesse, il existe de nombreux termes que vous allez devoir découvrir. Suivez le guide :

    Par PapaPanique
  • 9959

    10 astuces de bébé pour faire craquer les parents

    Puisqu'ils vont nous mener la vie dure dès leur naissance, les bébés ont pensé à tout. Ils ont tout un tas de petites astuces pour nous faire fondre, et ça marche très bien, leur plan est parfaitement rodé.

    Par Serena
  • 5627

    Le congé parental obligatoire

    Le congé parental est un sujet qui revient régulièrement sur le devant de la scène. Et pour avoir eu la chance d'en avoir profité lorsque j'étais jeune papa je souhaitais partager avec vous mon expérience et mon point de vue sur ce sujet qui prend une ampleur de plus en plus importante. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour vous, futurs parents !

    Par PapaPanique
  • 5422

    Mes moments de lecture avec bébé

    Les petites lectures avec les enfants, quelle lecture choisir pour bébé?

    Par Cynthia
  • 7026

    Pourquoi j'ai choisi ce prénom

    Le choix du prénom de bébé est un choix personnel, intime, et souvent, au-delà d'un simple coup de cœur, il y a eu tout un cheminement pour trouver LE prénom que notre enfant portera toute sa vie.

    Par Natacha
  • 11761

    15 choses à propos desquelles ma mère avait raison

    Enfant, on a haï notre mère quand elle avait raison et le disait. On pensait qu'elle avait tort. Bah oui une mère ça a tort, c'est la base non ?

    Par Jessica
  • 2107

    Comment annoncer la grossesse au papa

    Bébé longtemps attendu, bébé surprise, bébé programmé... Lorsqu'on apprend que l'on est enceinte, c'est souvent une grande émotion que nous vivons... seules. En tout cas quand on l'apprend, que ce soit dans ses toilettes avec un test de grossesse que l'on tient dans une main tremblante ou lorsqu'on va récupérer ses résultats de labo.

    Par Natacha

Le best

  • Mon rôle de papa
    17193

    8 choses que j'envie aux papas

    Messieurs, même si j'adore être une maman, je dois avouer qu'il y a deux trois choses que je vous envie, non, huit précisément.

    Par Serena
  • Mon rôle de papa
    11443

    Ma première fête des pères

    La fête des pères, comme celle des mères, fait l'objet de beaucoup de moqueries. Pourtant, les parents attendent souvent ce moment avec impatience !

    Par Olivier
  • Mon rôle de papa
    6277

    Valise maternité de papa : la check-list

    Être une future maman et se préparer à l'accouchement, ça, s'est simple. Mais quand on est un futur papa, on prend quoi pour aller à la maternité ? Voici la checklist de la valise de paternité ! 

    Par Olivier
  • Mon rôle de papa
    6066

    Habiller sa petite fille quand on est un papa

    Pour un papa, il y a de nombreuses choses à apprendre pour habiller sa petite fille, il n'est pas toujours facile de savoir marier les bons vêtements pour créer la tenue idéale.

    Par PapaPanique

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE