Paroles d'experts

L'acquisition du langage chez les bébés

Ajouter à mes favoris

Interview de Sophie Fragnon, Orthophoniste
910
Interview de Sophie Fragnon, Orthophoniste
1 Novembre 2017
910

Entre gazouillis et babillages, les parents guettent impatiemment les premiers sons de leur bébé ! Quel mot prononcera-t- il en premier, dira-t- il d'abord « maman » ou « papa » ? Il existe plusieurs étapes dans l'acquisition du langage. Sophie Fragnon, orthophoniste, vous détaille les principales et livre quelques conseils pour mieux accompagner votre bébé dans cet apprentissage essentiel.


De la naissance à 9 mois : comment les bébés communiquent-ils ?
« Cela commence vers 2 mois et demi avec l’apparition des premiers sourires du bébé. Il reproduit en fait ceux de ses parents. Sa capacité à communiquer se développe ainsi autour de ses aptitudes à imiter. Puis, progressivement, il va s’exprimer en jouant avec sa bouche, il babille… Il n’a pas encore la tonicité, ni la motricité pour exprimer des sons très différenciés. Pourtant, dès sa naissance, un bébé a tous les sons à sa disposition quelle que soit sa langue maternelle. En fonction des échanges qu’il va avoir avec ses parents, il va trier et en éliminer certains de son répertoire pour ne garder que ceux qu’il entend au quotidien. »


De 9 à 12 mois : le pointage et les premiers mots
« Ces sons vont ensuite se spécifier entre 9 et 12 mois. Pendant cette période, le bébé est capable de pointer du doigt ce qu’il veut. Le pointage est l’équivalent d’un premier mot, c’est donc très important ! Il montre en général les objets du quotidien et ce sont ses parents qui vont lui nommer précisément les choses. On appelle cela l’étiquetage. Cette étape est aussi essentielle. Progressivement, votre bébé va mettre un mot articulé en rapport avec ce qu’il va montrer. Souvent, ses premiers mots ressemblent à « papa » et/ou « maman ». Ces sons sont en fait réalisés avec le mouvement des lèvres qui tapent l’une contre l’autre. C’est ce que l’enfant sait faire. Il n’est pas capable d’émettre d’autres sons. Et ce sont les parents qui interprètent et mettent la signification « papa » et/ou « maman » ! Cela va donner du sens et guider l’enfant peu à peu vers le langage. À cet âge, l’enfant répète beaucoup et spontanément mais avec des déformations. »


Entre 12 et 24 mois : une progression importante !
« L’enfant se tonifie en apprenant à marcher. Sa motricité s’améliore et ses progrès se constatent aussi au niveau du langage. Des sons différents et de plus en plus articulés
apparaissent. Continuez à lui énoncer correctement les mots pour lui montrer la bonne prononciation, mais surtout ne le forcez pas à les répéter. Évitez en revanche le « parler
bébé » comme par exemple « Il est où le « ta ? » pour le « chat »… L’enfant risque de ne pas comprendre ce mot car à cet âge il ne perçoit pas les modifications que lui-même produit dans son langage. De plus, spontanément, l’enfant va essayer de répéter le mot juste. Et même s’il n’articule pas parfaitement, c’est normal ! Entre 18 et 24 mois, un enfant est capable de dire jusqu’à 50 mots. La prochaine étape sera d’en coordonner deux. Et pour cela, il doit avoir suffisamment de vocabulaire à sa disposition, soit une cinquantaine de
mots... ».


Entre 24 mois et 3 ans : le temps des premières phrases

« Une fois que votre bébé connaît suffisamment de mots et qu’il arrive à mieux articuler, les premières phrases vont arriver. C’est le franchissement d’un cap ! Il va réussir à associer deux mots et, encore une fois, les parents vont l’y aider. Au début, vous lui disiez « voiture ». Puis, vous allez ajouter une action : «  la voiture roule ». Les parents sont intuitifs et savent quand ils peuvent proposer un peu plus à leur enfant. Tout cela se fait implicitement et c’est ce qui favorise le développement du langage. Même si chaque enfant ira bien sûr à son rythme, comme pour l’apprentissage de la marche !


Quand consulter ?
À 24 mois, l’enfant doit être capable de prononcer des mots et commence à les combiner en petites phrases. Si ce n’est pas le cas, parlez-en à un spécialiste. « En général, on conseille de le faire vers 3 ans, au moment de l’entrée à l’école. Il ne faut en revanche pas compter uniquement sur la socialisation pour développer le langage » insiste Sophie Fragnon. D’autres facteurs peuvent expliquer un retard dans l’apprentissage du langage comme l’explique l’orthophoniste : « Si l’enfant entend mal en raison de problèmes ORL, cela peut générer un retard dans l’acquisition du langage. Mieux vaut consulter un spécialiste pour vérifier qu’il n’y a pas d’otite séreuse, par exemple. C’est assez fréquent. »

 

Le saviez-vous ?
Et quand on parle plusieurs langues à la maison ?
À la naissance, les bébés possèdent tous les éléments sonores du langage, appelés phonèmes. Ils sont donc tout à fait en capacité d’apprendre des langues différentes. En
général, la langue maternelle est la plus forte car elle a été davantage entendue. Il peut alors y avoir une apparition un peu retardée du langage lorsque l’enfant côtoie des proches de langues différentes, mais ce n’est pas anormal. Les enfants ont dans le cadre du bilinguisme, deux systèmes linguistiques à gérer ! Cela va aussi dépendre de la nature des langues. Des langues latines assez proches seront plus faciles à gérer que l’allemand et le français, par exemple, car les syntaxes sont beaucoup plus éloignées...

 

Sophie Fragnon est orthophoniste dans la région des Hauts-de- France et enseignante à la faculté de médecine de Lille. Pendant plus de 20 ans, elle a mené des actions de prévention des troubles du langage oral dans sa région.

Paroles de blogueurs

Les 10 phrases les plus gentilles que m'a dit mon enfant

A l'occasion de la journée de la gentillesse, je voulais partager avec vous ces gentilles phrases prononcées par les enfants. Florilège !

Par Serena, Mère (in)digne !
Lire l'article

Sur le même theme

  • l'avis de l'expert
    648

    Des idées cadeaux de livres de Noël pour l'éveil de bébé...

    Envie de trouver le livre idéal pour Noël afin d'éveiller votre bébé ? Grâce à cette sélection réalisée par Cécile Panou, libraire à Toulouse, il ne vous reste plus qu'à choisir celui que vous lirez en famille avant Noël ou que vous déposerez auprès du sapin pour votre bout de chou...

    Interview de Cécile Panou
  • l'avis de l'expert
    630

    Devenir belle-mère ou beau-père à 30 ans : comment trouver un équilibre dans une famille recomposée ?

    Que l'on soit déjà parent ou non, devenir belle-mère ou beau-père, d'autant plus lorsque l'on a 30 ans, ne se fait pas du jour au lendemain. Élodie Cingal est psychologue spécialisée dans la famille recomposée. Ses quelques conseils avisés vous aideront sans doute à mieux (ré)agir au quotidien pour que chacun trouve sa place au sein de cette nouvelle composition familiale.

    Interview de Élodie Cingal
  • 1341

    Psychotest : Quel héros d'Halloween est votre enfant ?

    Si votre enfant était un des héros qui peuple l'univers (ou tout au moins les rues du quartier) au moment d'Halloween, qui serait-il ? A vous de le découvrir en faisant ce petit test !

    Par Cynthia
  • l'avis de l'expert
    985

    Changement d'heure : comment préparer bébé à l'heure d'hiver ?

    Chaque année, c'est le même rituel à la fin du mois d'octobre : le changement d'heure ! Il faut alors régler sa montre à l'heure d'hiver. Et quand on a un bébé, le décalage prend parfois des proportions plus importantes ! Comment va-t-il s'adapter ? Est-ce que cette petite heure de décalage va totalement perturber son rythme ? Nous avons demandé l'avis de Vanessa Slimani, pédopsychiatre et médecin du sommeil.

    Interview de Vanessa Slimani
  • l'avis de l'expert
    902

    Comment faire garder son enfant : nounou, assistante maternelle, crèche...

    Nounou à domicile, assistante maternelle ou encore crèche, comment faire garder son enfant est l'une des préoccupations principales des jeunes parents. Lucie Guchet est juriste et a écrit un livre sur ce sujet. Elle vous livre ses conseils pour faire le meilleur choix selon vos souhaits, vos besoins et vos contraintes au quotidien.

    Interview de Lucie Guchet
  • 1496

    L'hygiène selon l'enfant !

    L'adulte et l'enfant semblent vivre dans deux mondes bien distincts, surtout lorsque l'on parle d'hygiène...

    Par AstridM
  • l'avis de l'expert
    23165

    Comment bien laver les mains de son bébé ?

    C'est bien connu, c'est en touchant à tout que les bébés explorent leur environnement ! Leur laver les mains régulièrement est donc essentiel. La pédiatre Sarah Bursaux nous explique les bons gestes à adopter pour un lavage des mains efficace quel que soit l'âge de votre bout de chou.

    Interview de Sarah Bursaux
  • 5482

    10 comportements bizarres de bébé

    Si vous avez un bébé, vous avez surement déjà remarqué ces comportements étranges qu'il a parfois (souvent) ? Rassurez-vous, il paraît que c'est normal, même si on peut avoir certains doutes...

    Par Serena

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE