Paroles d'experts

Une atmosphère étrange

Ajouter à mes favoris

Par Géraldine, Un amour de sage-femme
1264
Par Géraldine, 5 Février 2014
1264

La grossesse, puis l’arrivée d’un bébé représentent à chaque fois une aventure unique pour les nouveaux parents. Excitation, stress, peur, impatience… Un véritable tourbillon d’émotions se déploie en salle de naissance. Il arrive parfois que, nous aussi, les sages-femmes, ressentions l’intensité des émotions provoquées par ce grand évènement. Mais parfois, nous ne savons tout simplement pas comment les interpréter. 

Il est 22h,  j’accueille Mme M., une patiente de 40 ans, qui attend son premier bébé. La nuit précédente, elle avait déjà consulté pour des contractions mais, vraisemblablement, il s’agissait d’un faux travail. Ce soir, c’est la bonne ! Son bébé est enfin décidé à pointer le bout de son nez : « Madame, votre col est ouvert à 3 cm ! », ai-je le plaisir de lui déclarer.

 

Elle ne souhaite pas d’anesthésie péridurale pour le moment et préfère mettre en pratique les exercices qu’elle a appris lors des cours de préparation à l’accouchement avec son mari. Une heure plus tard, la poche des eaux se rompt spontanément. Et là, les contractions deviennent de plus en plus intenses. « Je suis épuisée, je préfère l’anesthésie péridurale », me dit-elle, entre deux contractions. Je tente de l’encourager : « ne voulez-vous pas poursuivre les exercices d’étirement et les mouvements sur le ballon ? » « Non, appelez  l’anesthésiste, s’il vous plaît ! », insiste-t-elle. 

J’appelle donc l’anesthésiste. Une vingtaine de minutes après la pose du cathéter dans le dos, le visage de Mme M. se décrispe mais reste fermé malgré tout. Le mari, assis auprès d’elle, ne décroche pas un mot.


Depuis son arrivée, cette future maman s’exprime peu et a l’air triste. Au début, je mettais cela sur le compte de la douleur. Mais une tension pèse dans cette salle de naissance. A chaque fois que je rentre dans la pièce pour pratiquer les examens et m’assurer que tout va bien, je me sens mal à l’aise. J’ai beau lancer des sujets de conversation, faire des petites blagues pour détendre les futurs parents, rien n’y fait. 

 

C’est une atmosphère étrange : je fais mon travail mais je me sens en trop. Pendant ce temps, la dilatation progresse, je lance des encouragements : « bravo, vous êtes sur la bonne voie ! ». « Je ne suis pas prête, je suis fatiguée », me murmure-t-elle. « Ne vous inquiétez pas, vous allez y arriver ! »

 

Il est désormais 4h du matin, le bébé est bien engagé dans le bassin, c’est le moment de s’installer pour l’accouchement. « Votre petite fille est tout près : poussez ! ». Le bébé est né quinze minutes plus tard. A la naissance, seul le cri de la petite fille se fait entendre. La mère, a les yeux mi-clos tandis que le père assiste à la pesée de sa petite fille. « Comment allez-vous, Madame ? » : elle me répond furtivement  « ça va ».

 

Une fois la maman réinstallée, le bébé en peau à peau, je les laisse tous les trois. J’aurais voulu faire plus mais je ne savais pas quoi. Était-ce le stress qui avait engendré une telle atmosphère ou moi qui n’avais pas su trouver les bons mots ? 

 

Avant de monter dans le service de maternité, les parents m’ont gentiment remerciée. Pourtant quelque chose continuait de me gêner car je n’avais pas réussi à déceler la joie sur leur visage… 

 

 

© Sandra Sabbe – Fotolia.com

L'avis de l'expert

Déshydratation des bébés, comment l'éviter ?

La déshydratation chez les bébés peut être très rapide. Vigilance et prévention sont donc de rigueur comme nous l'explique un pédiatre.

Interview d' Arnault Pfersdorff, Pédiatre
Lire l'article

Sur le même theme

  • 6217

    Lettre ouverte à mes amies futures mamans : mon premier accouchement, entre craintes et excitation

    Je ne suis pas une stressée de nature. Je déteste me mettre la pression et la rate au court-bouillon. Mais savez-vous ce qu'on dit ? Avant, j'avais des principes. Maintenant, je suis enceinte... Aux cours des préparations à l'accouchement, j'avais un milliard de questions, vite supplantées par celle-ci : est-ce que je vais y arriver ?

    Par Cynthia
  • 4024

    Lettre ouverte à ma sage-femme

    Vous êtes entrée dans ma vie au moment qui compte le plus dans la vie d'une femme. Celui où tous les sens sont sans dessus dessous, où l'essence même de la vie s'insinue dans notre corps, notre tête, et notre âme. Celui où naissent les questions métaphysiques, philosophiques, psychologiques, côtoyant d'autres interrogations bien plus pragmatiques (à quel moment puis-je crier pour avoir une péridurale ?!).

    Par Cynthia
  • 31854

    Ces choses que les papas pourraient faire pendant l'accouchement et qui aideraient VRAIMENT

    Ahhhh l'accouchement, après 9 merveilleux mois de grossesse, c'est enfin LE jour de la rencontre avec votre merveilleux bébé. Mais avant cela, il y a un peu de travail pour maman, mais aussi pour papa, pour qui le jour de l'accouchement est loin d'être de tout repos !

    Par Serena
  • 13779

    Ma si belle rencontre de maman avec bébé

    Avoir un bébé, c'est tout un projet de vie. En tombant enceinte, on va vers l'inconnu. On s'imagine un petit être, on s'imagine, ou on sait, qu'on attend un garçon ou une fille. On se dit qu'il sera comme ci ou comme ça, qu'il aura les yeux bleus ou marrons, qu'il aura les yeux en amande et la bouche charnue, et puis HOP on accouche. Et c'est ce qui rend cette rencontre entre maman et bébé si magique.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1638

    Accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Le jour J approche à grands pas et les questions sur votre accouchement se bousculent dans votre tête ? C'est normal ! Laurence Pavie, sage-femme hospitalière, vous apporte des éléments de réponse aux interrogations que vous pourriez avoir et que vous n'osez pas formuler.

    Interview de Laurence Pavie
  • 3164

    Les petites angoisses pendant l'accouchement

    Mis à part les problèmes de santé, il est bien normal d'avoir des petites angoisses avant ou pendant l'accouchement ! Parce que tout le monde en conviendra, on n'accouche pas tous les jours !

    Par AstridM
  • Ma vie de Maman
    1418

    Après votre accouchement, que se passe-t-il pour vous et votre bébé ?

    Les premières minutes après la naissance de votre bébé sont bien sûr chargées en émotions... Outre cette rencontre tant imaginée, quelques examens et soins vous attendent, vous et votre bébé, dans les heures et les jours qui suivent l'accouchement. Marie-Dominique Bressot, sage-femme à la maternité des Diaconesses, à Paris, vous explique le déroulé de ces jours si particuliers.

    Interview de Marie-Dominique Bressot
  • 7178

    Ce que j'aurais aimé qu'on m'offre à la maternité

    À toutes les naissances, sonne la traditionnelle valse des cadeau pour la future maman. Souvent, c'est le bon moment pour l'entourage de se faire plaisir en achetant un tas de petits cadeaux choupis-mimis destinés au tout nouvel arrivant de la famille. Malheureusement, force est de constater que toutes ces bonnes intentions pour la future maman se ressemblent souvent.

    Par Natacha

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE