L'accouchement en maison de naissance

Ajouter à mes favoris

Par Emmanuelle, maman rock
1362
Par Emmanuelle, maman rock
10 Novembre 2014
1362

Quand on est enceinte, on se retrouve face à un dilemme cornélien : choisir d'accoucher à la maternité, ou dans ces nouvelles maisons de naissance. Oui mais c'est quoi la différence ? Guide pratique pour femmes enceintes.

J'ai eu la chance de vivre deux grossesses parfaites. Je te vois venir, ne me lance pas de cailloux tout de suite, moi aussi j'ai souffert de nausées, de douleurs articulaires et de brulûres d'estomac, cependant j'ai eu la chance d'être mobile et en bonne santé du début à la fin pendant 9 mois.

J'ai également vécu deux accouchements parfaits en maternité. C'est maintenant que tu peux me lancer des cailloux puisque je n'ai même pas eu de déchirure ou d'épisiotomie.

Quand je repense à ces moments uniques de ma vie de femme, il me reste un regret. Celui de ne pas avoir pu choisir un accouchement naturel, plus physiologique. J'envie toutes ces futures mamans qui peuvent désormais choisir entre un accouchement médicalisé classique et un accouchement naturel dans les nouvelles maisons de naissance qui s'ouvrent un peu partout à proximité des hôpitaux.

Aujourd'hui, si je devais à nouveau être maman, je réfléchirais certainement à l'opportunité d'accoucher en maison de naissance. Après deux grossesses faciles, j'ai pris conscience de la surmédicalisation existant autour de la naissance. De plus, j'ai regretté de ne pas pouvoir bénéficier d'un accompagnement global de ma grossesse et de mon accouchement par une sage-femme unique.

Trouver une maison de naissance en France m'aurait rassuré, car même si tout y est fait pour vivre un accouchement naturel, elles sont accolées à des maternités pouvant prendre en charge la maman et le bébé en cas d'urgence.

Reste à savoir si j'aurai eu la force d'aller jusqu'au bout du projet ! Qui dit : maison de naissance, dit : pas de péridurale !! Et même si je suis une dure à cuire, j'ai apprécié l'aide de la péridurale.

Moi, je ne le saurai à priori jamais, avec deux enfants ma famille est au complet. Mais toi qui es enceinte, tu as encore le choix entre la maternité ou la maison de naissance, alors on récapitule :


Tu peux accoucher en maternité si :  

  • Ta grossesse présente un risque (accouchement prématuré, diabète, hypertension ...)
  • Tu es rassurée par l'appareillage médical et la présence de médecins dans la maternité.
  • Tu penses avoir besoin d'une péridurale pour gérer la douleur des contractions.
  • Tu fais confiance à l'équipe qui sera présente le jour J pour mettre ton enfant au monde.
  • Le futur papa se sent de faire uniquement son boulot d'accompagnateur, ou que tu préfères qu'il ne soit pas trop investi.


Tu peux faire le choix de la maison de naissance si :

  • Ta grossesse ne présente AUCUN risque.
  • Tu privilégies un accouchement naturel, comme à la maison.
  • Tu veux tisser un lien fort avec l'équipe qui t'accompagnera tout le long de ta grossesse et de ton accouchement.
  • Tu souhaites construire un projet de naissance avec ta sage-femme et t'y tenir le jour J.
  • Tu veux expérimenter des méthodes alternatives de gestion de la douleur (acupuncture, hypnose, sophrologie ...).
  • Le futur papa veut être pleinement acteur de la naissance.
  • Tu souhaites simplement être accompagnée lors de ton accouchement et non dirigée par les professionnels.


Je pense qu'accoucher en maison de naissance nécessite une grande confiance en soi. Si on me le proposait aujourd'hui, je répondrais un grand OUI, mais si on me l'avait proposé lorsque j'étais nullipare, je ne suis pas certaine que j'aurai été enthousiaste. Après avoir eu deux enfants, j'ai confiance en mes capacités à donner la vie. J'aurai aimé le savoir avant d'être enceinte pour la première fois.

L'avis de l'expert

Mon premier accouchement

Le récit de mon premier accouchement en tant que sage-femme, le début de l'aventure !
Pour commencer par le commencement, j’avais envie de partager avec vous le récit du premier accouchement que j’ai moi-même réalisé. Les études de…

Par Géraldine, Un amour de sage-femme
Lire l'article

Sur le même theme

  • 6299

    Lettre ouverte à mes amies futures mamans : mon premier accouchement, entre craintes et excitation

    Je ne suis pas une stressée de nature. Je déteste me mettre la pression et la rate au court-bouillon. Mais savez-vous ce qu'on dit ? Avant, j'avais des principes. Maintenant, je suis enceinte... Aux cours des préparations à l'accouchement, j'avais un milliard de questions, vite supplantées par celle-ci : est-ce que je vais y arriver ?

    Par Cynthia
  • 4158

    Lettre ouverte à ma sage-femme

    Vous êtes entrée dans ma vie au moment qui compte le plus dans la vie d'une femme. Celui où tous les sens sont sans dessus dessous, où l'essence même de la vie s'insinue dans notre corps, notre tête, et notre âme. Celui où naissent les questions métaphysiques, philosophiques, psychologiques, côtoyant d'autres interrogations bien plus pragmatiques (à quel moment puis-je crier pour avoir une péridurale ?!).

    Par Cynthia
  • 31941

    Ces choses que les papas pourraient faire pendant l'accouchement et qui aideraient VRAIMENT

    Ahhhh l'accouchement, après 9 merveilleux mois de grossesse, c'est enfin LE jour de la rencontre avec votre merveilleux bébé. Mais avant cela, il y a un peu de travail pour maman, mais aussi pour papa, pour qui le jour de l'accouchement est loin d'être de tout repos !

    Par Serena
  • 13832

    Ma si belle rencontre de maman avec bébé

    Avoir un bébé, c'est tout un projet de vie. En tombant enceinte, on va vers l'inconnu. On s'imagine un petit être, on s'imagine, ou on sait, qu'on attend un garçon ou une fille. On se dit qu'il sera comme ci ou comme ça, qu'il aura les yeux bleus ou marrons, qu'il aura les yeux en amande et la bouche charnue, et puis HOP on accouche. Et c'est ce qui rend cette rencontre entre maman et bébé si magique.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1718

    Accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Le jour J approche à grands pas et les questions sur votre accouchement se bousculent dans votre tête ? C'est normal ! Laurence Pavie, sage-femme hospitalière, vous apporte des éléments de réponse aux interrogations que vous pourriez avoir et que vous n'osez pas formuler.

    Interview de Laurence Pavie
  • 3231

    Les petites angoisses pendant l'accouchement

    Mis à part les problèmes de santé, il est bien normal d'avoir des petites angoisses avant ou pendant l'accouchement ! Parce que tout le monde en conviendra, on n'accouche pas tous les jours !

    Par AstridM
  • Ma vie de Maman
    1474

    Après votre accouchement, que se passe-t-il pour vous et votre bébé ?

    Les premières minutes après la naissance de votre bébé sont bien sûr chargées en émotions... Outre cette rencontre tant imaginée, quelques examens et soins vous attendent, vous et votre bébé, dans les heures et les jours qui suivent l'accouchement. Marie-Dominique Bressot, sage-femme à la maternité des Diaconesses, à Paris, vous explique le déroulé de ces jours si particuliers.

    Interview de Marie-Dominique Bressot
  • 7230

    Ce que j'aurais aimé qu'on m'offre à la maternité

    À toutes les naissances, sonne la traditionnelle valse des cadeau pour la future maman. Souvent, c'est le bon moment pour l'entourage de se faire plaisir en achetant un tas de petits cadeaux choupis-mimis destinés au tout nouvel arrivant de la famille. Malheureusement, force est de constater que toutes ces bonnes intentions pour la future maman se ressemblent souvent.

    Par Natacha

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE