Paroles d'experts

Naissance de jumeaux ou de triplés : nos conseils pour s'organiser !

Ajouter à mes favoris

Interview de Clothilde Robin-Avezou, Psychologue clinicienne spécialisée sur les questions de la famille, de la petite enfance et de la gémellité
1312
Interview de Clothilde Robin-Avezou, Psychologue clinicienne spécialisée sur les questions de la famille, de la petite enfance et de la gémellité
6 Juin 2017
1312

À l'échographie, ce n'est pas un petit cœur que vous entendez battre, mais bien deux, voire trois ! Que d'émotions... Comment préparer au mieux la naissance de jumeaux ou de triplés ainsi que l'après ? Nous avons demandé conseil à Clothilde Robin-Avezou, psychologue et spécialiste en gémellité. Retrouvez aussi nos témoignages de parents en fin d'article.

 

  • Pendant la grossesse, je me reposerai

 

Après la surprise de l’échographie, place à la grossesse ! « Une grossesse multiple est un grand chamboulement pour les futurs parents. Sachez qu’elle est également doublement surveillée d’un point de vue médical » confirme la psychologue. Essayez de vous reposer, notamment en fin de grossesse. Ces 9 mois doivent se dérouler au mieux afin que vos bébés naissent à terme. Pensez également à vous renseigner auprès de la CAF concernant vos congés* (pré et postnataux), ils sont en effet plus longs pour la naissance de jumeaux et de triplés.

  • Leur arrivée, j’anticiperai

- Pendant la grossesse, renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre région pour connaître les associations dédiées aux jumeaux et/ou aux grossesses multiples. « C’est toujours rassurant et intéressant de pouvoir échanger avec d’autres parents qui ont vécu la même chose. Cela permet de poser des questions et de voir que d’autres familles sont dans le même cas » confirme Clothilde Robin-Avezou.

- Pour gérer au mieux la naissance, le maître mot est ORGANISATION ! « Comme dans toute famille nombreuse, l’anticipation et l’organisation priment » ajoute la psychologue.  Inutile de courir les magasins pour dénicher la dernière poussette tendance, vous pouvez tout à fait gérer cela de votre canapé en surfant sur la toile (ou bien déléguer au papa !). Le budget pour un duo ou un trio étant plus conséquent, pensez aussi à vous tourner vers de la location de matériel de puériculture plutôt que l’achat et faites-vous prêter des vêtements. Les bouts de chou grandissent si vite les premiers mois...

- Enfin, anticipez aussi le retour à la maison après votre séjour à la maternité : faites le plein de courses et remplissez le congélateur. Surtout, pensez à la livraison à domicile pour économiser vos forces !

  • De l’aide, je demanderai

« Avec le manque de sommeil, la fatigue s’accumule. Essayez de ne pas trop vous mettre la pression et déléguez dès que possible ». N’hésitez donc pas à solliciter vos proches. Vous n’avez que deux bras, allez quatre avec ceux du papa ! Amis, famille, baby-sitter (pensez aux étudiantes sages-femmes compétentes auprès des nouveau-nés), femme de ménage, etc. Bien sûr, le papa aura un congé paternité, mais vous verrez qu’un soutien ponctuel sera aussi fortement apprécié pour que vous puissiez vous reposer et souffler un peu, vous retrouver en couple. Renseignez-vous également auprès de la CAF concernant des aides que vous pourriez recevoir pour financer des heures d’aides à domicile après votre accouchement. Cela peut en effet être appréciable !

« Après une phase d’adaptation pendant laquelle chacun devra trouver ses marques, tout ira mieux ! » conclut Clothilde Robin-Avezou. Il ne vous restera plus qu’à profiter pleinement de ce (futur) bonheur multiplié par deux… Ou plus !

* Source CAF : pour une grossesse gémellaire, vous pourrez arrêter de travailler 12 semaines avant la date de votre terme et 22 semaines après avoir accouché. Pour des triplés, le congé prénatal est de 24 semaines et de 22 semaines après l’accouchement

Clothilde Robin-Avezou est psychologue clinicienne spécialisée sur les questions de la famille, de la petite enfance et de la gémellité.

Le saviez-vous ?

En France, les naissances de jumeaux ont presque doublé depuis 40 ans. En 2015, ils représentaient 13 179 naissances sur un total de 754 756 accouchements, et les triplés 179 naissances.

  • Source INED – Accouchements multiples – Évolution du nombre d’accouchements multiples

Témoignages

Anne, maman de Lise et Antonin, 11 mois

« J'étais sur un petit nuage lorsque j’ai appris ma grossesse multiple. Les voir lors de l'échographie était magique. Les petits sont nés avec presque deux mois d'avance. Ils ont fait un séjour en néonatalogie de deux semaines avant de rentrer à la maison. C'était un moment merveilleux, même si j'avais un peu d'appréhension. Mon époux a pris son congé parental et nous sommes restés, tous les 4, trois semaines à la maison. Nous n'avons eu aucune aide extérieure, mais nous avons rapidement pris le rythme. Pas de stress, tout nous a semblé naturel comme si Lise et Antonin avaient toujours été présents ! Le plus difficile, c’était les nuits car ils mangeaient l’un après l’autre et cela prenait du temps. Le manque de sommeil était présent, mais cela a été de courte durée car ils ont fait des nuits de 12 h à 2 mois ! Le plus merveilleux, c'est de les regarder grandir, voir leurs sourires, leurs premiers pas... J'entends souvent des gens dans la rue me dire « Ma pauvre, comme ça doit être difficile ». Je réponds simplement que c'est deux fois plus de bonheur ! »

Fabien, papa de Lucien et Maxime, 5 ans

« Nous avons eu un parcours compliqué et savions qu’une grossesse multiple était possible. J’ai vécu l’annonce avec énormément de bonheur. Je n’ai ressenti aucune inquiétude, plutôt une vraie excitation ! Mon épouse l’a accueillie avec un peu plus d’appréhension en raison de la grossesse elle-même et de la gestion de deux enfants du même âge. Lorsque les garçons sont nés, nous avons sous-estimé l’aide dont nous aurions eu besoin les premiers mois. Les nuits ont été difficiles pendant plusieurs mois et nous avons tout géré nous-mêmes. C’était une erreur. Heureusement, les grands-parents ont pu nous soulager de temps en temps ! Pour le reste, c’est un émerveillement quotidien de les voir évoluer, grandir chacun à leur rythme, s’affirmer et découvrir leur propre sensibilité. Je n’oublierai jamais ces moments câlins tous les deux blottis contre moi... »

Paroles de blogueurs

Etre maman d'une famille (qui commence à être) nombreuse

Maman d'une petite famille de 4 enfants, Serial Mother revient sur son quotidien.

Par Jessica, Maman déjantée
Lire l'article

Sur le même theme

  • l'avis de l'expert
    630

    Devenir belle-mère ou beau-père à 30 ans : comment trouver un équilibre dans une famille recomposée ?

    Que l'on soit déjà parent ou non, devenir belle-mère ou beau-père, d'autant plus lorsque l'on a 30 ans, ne se fait pas du jour au lendemain. Élodie Cingal est psychologue spécialisée dans la famille recomposée. Ses quelques conseils avisés vous aideront sans doute à mieux (ré)agir au quotidien pour que chacun trouve sa place au sein de cette nouvelle composition familiale.

    Interview de Élodie Cingal
  • 9781

    Les 10 phrases les plus gentilles que m'a dit mon enfant

    Ils nous font parfois râler et ils nous empêche de dormir, mais nos enfants sont des pros dans l'art de nous faire fondre et savent très bien comment se faire pardonner :

    Par Serena
  • 5388

    Lettre ouverte : Être jeune maman, mon histoire

    Les femmes deviennent mère, en moyenne, à 30 ans. C'est la « norme ». Personnellement j'ai fait le choix de devenir une (très) jeune maman à l'âge de 20 ans. Et à 25 ans, je suis une (jeune) maman de 4 enfants.

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    679

    Quel moyen de contraception après l'accouchement ?

    Vous venez tout juste d'accoucher et on vous parle déjà de contraception ! Certes, vous n'avez sans doute pas envie d'agrandir la famille si rapidement. Il est donc plus prudent d'en parler avec le personnel médical de la maternité. En attendant, Françoise Bardes, sage-femme, nous éclaire sur les moyens de contraception existants que l'on peut, ou non, utiliser juste après l'accouchement.

    Interview de Françoise Bardes
  • l'avis de l'expert
    1173

    C'est la rentrée, comment gérer les premières séparations avec bébé et la reprise du travail ?

    L'heure de la rentrée va sonner et le moment de la séparation également ! Peut-être allez-vous reprendre le travail et laisser votre bout de chou pour la première fois ? Une étape qui n'est pas forcément évidente à gérer tant pour vous, maman, que pour votre bébé. Psychologue clinicienne, Florence Delbos partage avec vous ses conseils pour que la séparation se passe le plus sereinement possible.

    Interview de Florence Delbos
  • VIDÉO
    2202

    Devenir papa : comment bien se préparer ?

    Se préparer à devenir papa, c'est possible ! C'est en tout cas ce que propose l'Atelier du futur papa, une formation d'une journée pour se préparer à ce nouveau statut. Gilles Vaquier de la Baume en est le fondateur. Nous l'avons suivi pendant un de ces ateliers avec des apprentis papas très motivés.

    Interview de Gilles Vaquier
  • l'avis de l'expert
    35773

    Comment donner son bain à bébé ?

    Le matin ou le soir, dans un siège adapté ou dans une petite baignoire, à quelle température, à quel moment de la journée, à quelle fréquence ? Autant de questions que vous vous posez peut-être ! Chantal Boëté est auxiliaire de puériculture en maternité. Elle vous explique comment bien donner le bain à votre bébé pour partager un moment de plaisir ensemble.

    Interview de Chantal Boëté
  • 6693

    Être papa en 10 réactions

    Que les choses soient claires, je ne suis pas un papa puisque je suis une maman ! Mais en tant que maman de 4 enfants, j'ai pu étudier mon homme devenu père à différentes étapes de sa vie de papa.

    Par Jessica

Le best

  • Coup de coeur
    46976

    DIY - Habille les animaux #printable

    En cette période d'automne où tombent les feuilles mortes, les activités autour de celles-ci sont inépuisables. Les enfants adorent bricoler avec leurs trouvailles, alors ça tombe, bien il fait moche dehors !

    Par Eve
  • Ma vie de Maman
    46138

    Comment décoder les phrases de ma nounou

    Bien sûr ! Vous ne le saviez pas ? Les nounous ont leur propre langage, truffé de codes, et c'est à nous, parents, de réussir à déchiffrer les messages qu'elles souhaitent nous faire passer.

    Par Serena
  • Ma vie de Maman
    40149

    Les bonnes raisons de faire un petit troisième

    Vous hésitez peut-être à faire un troisième bébé... Voici les raisons, qui nous, nous ont convaincus !

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    35773

    Comment donner son bain à bébé ?

    Le matin ou le soir, dans un siège adapté ou dans une petite baignoire, à quelle température, à quel moment de la journée, à quelle fréquence ? Autant de questions que vous vous posez peut-être ! Chantal Boëté est auxiliaire de puériculture en maternité. Elle vous explique comment bien donner le bain à votre bébé pour partager un moment de plaisir ensemble.

    Interview de Chantal Boëté

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE