Paroles d'experts

Quand la grossesse joue les prolongations

Ajouter à mes favoris

Par Géraldine, Un amour de sage-femme
1428
Par Géraldine, 16 Juillet 2013
1428

Géraldine nous parle de ces accouchements où les bébés ne sont pas pressés de sortir !

Parfois, même si la future maman se sent prête à accoucher, il arrive que la grossesse joue les prolongations... La date présumée du terme est atteinte mais c’est le calme plat : pas de contraction, pas de signe avant-coureur pour annoncer que bébé est prêt à pointer le bout de son nez. Rien du tout… 

 

A la question récurrente « est-ce que cela arrive souvent ? », sachez que ce cas de figure n’est pas exceptionnel, puisqu’il concerne 15 à 20% des grossesses. Et le cas peut se présenter même lorsqu’il ne s’agit pas d’un premier bébé. Je vais d’ailleurs vous raconter l’histoire de Mme D., une patiente qui attendait son deuxième enfant.

 

Mme D. est arrivée à 41 SA (Semaines d'Aménorrhée) + 4 jours. Elle ressentait quelques contractions irrégulières, rien de plus. Mais ce jour-là, la grossesse se prolongeant, nous devions l’hospitaliser pour qu’elle puisse enfin accoucher.

 

Très stressée, Mme D. avait peur d’accoucher à nouveau. La première fois, elle avait été marquée par la douleur de l’accouchement : elle n’avait pas eu le temps d’avoir la péridurale et tout ce qu’elle retenait était ce moment intense. Lorsqu’elle racontait la naissance de sa fille aînée, elle disait : « pourtant, tout s’est bien passé, la sage-femme était géniale et mon bébé allait très bien mais j’ai eu tellement mal… ».

 

On a parlé de ses craintes et, après avoir enregistré le cœur de son bébé, les contractions ont commencé à se faire de plus en plus ressentir. Finalement, le début du travail démarrait naturellement…


A la question : « voulez-vous une péridurale ? », la réponse affirmative était la suite logique de sa première expérience de l’accouchement. 

 

Une fois l’anesthésie locale posée, la douleur de ses contractions s’est dissipée progressivement et Mme D. a repris confiance en elle ; elle est devenue plus sereine, et ses angoisses ont disparu petit à petit. Le travail a suivi son cours : le col s’est dilaté à 4cm, 5 cm puis 8cm, jusqu’à sa dilatation complète. En moins de quatre heures, la naissance du bébé est devenue imminente. Après quelques efforts de poussées, une ravissante petite fille s’est mise à crier.

 

La mère, soulagée de tenir son bébé dans les bras, a regardé le père et lui a demandé : «alors,  Johanna ou Louise ? ». Et c’est finalement la fille aînée qui a choisi le prénom de sa petite sœur…

 

 

© Violetstar – Fotolia.com

L'avis de l'expert

Déshydratation des bébés, comment l'éviter ?

La déshydratation chez les bébés peut être très rapide. Vigilance et prévention sont donc de rigueur comme nous l'explique un pédiatre.

Interview d' Arnault Pfersdorff, Pédiatre
Lire l'article

Sur le même theme

  • 4834

    Les 8 techniques INFAILLIBLES pour évacuer le stress pendant ma grossesse

    Comment bien vivre sa grossesse ? C'est LA grande question que se posent toutes les futures mamans. Parce que oui, une grossesse, c'est 9 mois de nausées, fatigue, jambes lourdes, gros ventre, angoisses, interrogations, rires, larmes, puis de nouveau rires, et encore plus de larmes. Mais voilà, ce tableau affreux que je vous dresse n'est en fait pas SI dramatique. Un jour, au bout de 9 mois, on finit par mettre au monde ce bébé et tout redevient (presque) comme avant.

    Par Jessica
  • 6217

    Lettre ouverte à mes amies futures mamans : mon premier accouchement, entre craintes et excitation

    Je ne suis pas une stressée de nature. Je déteste me mettre la pression et la rate au court-bouillon. Mais savez-vous ce qu'on dit ? Avant, j'avais des principes. Maintenant, je suis enceinte... Aux cours des préparations à l'accouchement, j'avais un milliard de questions, vite supplantées par celle-ci : est-ce que je vais y arriver ?

    Par Cynthia
  • l'avis de l'expert
    1572

    Bien préparer sa valise de maternité

    Environ un mois avant la date prévue de votre accouchement, préparer votre valise de maternité pour vous et votre bébé semble judicieux : au cas où bébé souhaiterait vous faire une petite surprise avec un peu en avance, mais aussi pour vous assurer de ne rien oublier ! Suivez sans plus attendre les conseils de Anne Bénilan, sage-femme libérale, afin de savoir quoi glisser dans votre sac.

    Interview d' Anne Bénilan
  • l'avis de l'expert
    1767

    Grossesse et travail : comment gérer au mieux ?

    De l'annonce de la grossesse au congé maternité, la route n'est pas toujours aussi dégagée qu'on le souhaiterait. Chine Lanzmann est coach pour femmes. Son métier ? Vous aider à trouver des solutions pour éviter les appréhensions et faire en sorte que cette période conjuguant grossesse et travail se passe pour le mieux.

    Interview de Chine Lanzmann
  • l'avis de l'expert
    1394

    Y a-t-il un « bon » âge pour avoir un enfant ?

    S'il est bien sûr impossible de répondre par oui ou par non à cette question, nous avons toutefois interrogé la psychologue Nathalie Lancelin-Huin, spécialiste en périnatalité, afin de recueillir son point de vue. Vous pourrez aussi lire le témoignage de Laure, devenue maman à 20 ans, puis à 36...

    Interview de Nathalie Lancelin-Huin
  • l'avis de l'expert
    1073

    Fille ou garçon : choisir le sexe de son enfant, est-ce si important ?

    Vouloir avoir une fille ou un garçon en premier est assez courant et chaque parent a souvent une préférence. Rien d'anormal à cela, tant que choisir le sexe de son futur enfant ne devient pas obsessionnel, comme nous l'explique la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval. Mais l'essentiel n'est-il pas ailleurs ?

    Interview de Geneviève Delaisi
  • 9084

    Comment annoncer sa grossesse à son employeur (sans se faire virer) ?

    Passée la joie de l'annonce faite aux proches - je suis enceinte c'est trop génial - il faudra bien l'annoncer à votre employeur si vous en avez un. Une bonne dose de courage, de stress pour certaines, de décontraction totale pour d'autres, un discours bien rodé et hop on y va. Ou pas.

    Par Jessica
  • 4023

    Lettre ouverte à ma sage-femme

    Vous êtes entrée dans ma vie au moment qui compte le plus dans la vie d'une femme. Celui où tous les sens sont sans dessus dessous, où l'essence même de la vie s'insinue dans notre corps, notre tête, et notre âme. Celui où naissent les questions métaphysiques, philosophiques, psychologiques, côtoyant d'autres interrogations bien plus pragmatiques (à quel moment puis-je crier pour avoir une péridurale ?!).

    Par Cynthia

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE