Paroles d'experts

Congé parental, et si les papas sautaient le pas ?

Ajouter à mes favoris

Interview de Benjamin Buhot , rédacteur web et community manager
1102
Interview de Benjamin Buhot , rédacteur web et community manager
1 Septembre 2016
1102

Une réforme de 2015 incite les pères à prendre un congé parental d'éducation pour profiter pleinement de leur(s) petit(s). Deux papas ont accepté de raconter leur expérience et partager leurs impressions.

Et si c’était le moment d’inverser la tendance ? Même Mark Zuckerberg, patron de Facebook, a pris deux mois de congé paternité à la naissance de sa fille. Dans la foulée, il a décidé d’offrir un congé parental de quatre mois à tous ses salariés, hommes et femmes ! En France aussi les pères peuvent opter pour un congé parental. Une occasion unique de profiter de leur(s) bambin(s) et ne rien rater de leurs premiers pas…

Benjamin Buhot, ancien père au foyer, ne s’est pas posé la question longtemps lorsqu’il a fallu prendre la décision d’élever ses filles : « C’était un vrai choix de couple, j’avais envie de m’occuper d’elles. » Selon lui, « ce n’est pas encore totalement entré dans les mœurs qu’un père puisse s’occuper à temps plein de ses enfants. Même si la société évolue, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Le schéma du père de famille qui va travailler est encore très ancré ». Regard des autres, peur d’être mal vu par son employeur, aspect financier… Autant de raisons qui n’ont pourtant pas freiné Benjamin dans son choix. Pour ce père de deux fillettes, « la période de l’enfance passe tellement vite, c’est super de pouvoir capter tous ces moments importants. Je n’ai pas l’impression d’avoir raté une partie de leur vie ! Il faut se moquer complètement de ce que pensent les autres. Au contraire, profitons de ces instants précieux ! »

Un autre papa nous partage aussi son expérience. Cédric, père de 3 enfants, de 12 mois à 5 ans, a opté pour un congé parental d’éducation à la naissance de sa petite dernière. « J’étais le premier homme à prendre un congé parental dans une entreprise de 20 000 salariés » se souvient le jeune papa. « Ma hiérarchie était un peu sur la réserve. Un cadre qui décide de s’arrêter pour s’occuper de ses enfants, ce n’est pas très courant. Je me suis gentiment fait chambrer par mes collègues masculins. Au fond, je pense qu’ils étaient un peu envieux car eux n’ont jamais osé… C’est vraiment dommage, ils ratent quelque chose ! Je me sens privilégié de pouvoir profiter ainsi de mes enfants » poursuit-il. « Finalement, gérer le quotidien d’une famille, c’est comme une petite entreprise : il faut organiser, anticiper, planifier… Des repas aux goûters d’anniversaire, la crèche et l’école sans oublier l’option fée du logis, c’est un boulot bien prenant ! » ajoute Cédric. Prendre du temps avec chacun et se sentir investi d’une mission, voilà comment Cédric voit son congé parental : « Je sais que cela ne va durer qu’un temps, alors je profite à fond ! Les mamans que je côtoie au cours des bébés nageurs sont super enthousiastes de voir un père en congé parental. J’ai rencontré plein de monde que je n’aurais pas eu la chance de croiser si je ne l’avais pas fait ! ».

Cette parenthèse avec ses enfants a notamment permis à Benjamin Buhot de lancer son blog et d’écrire un livre sur son expérience de papa au foyer. Il est par ailleurs souvent interviewé dans les médias sur des sujets liés à la parentalité. Avec le recul, si c’était à refaire, ces deux papas signeraient encore pour cette belle aventure !  

 

Benjamin Buhot est papa de deux filles. Père au foyer pendant plusieurs années, il travaille désormais comme rédacteur web et community manager. Il tient un blog et a publié deux ouvrages chez Larousse dont « Le Journal de moi… papa ». 

http://www.papa-maman-evian.fr/_tmp/58c1260b5991f.jpeg

Thèmes :

Paroles de blogueurs

L'instant où je suis devenu papa

Ce n'est pas toujours facile pour les papas de réaliser qu'ils vont devenir pères... Voilà comment personnellement, j'ai vécu ce moment...

Par PapaPanique, La nouvelle est tombée, je vais devenir papa !
Lire l'article

Sur le même theme

  • 12715

    Comment s'investir dans la grossesse en tant que futur papa ?

    Durant la grossesse, il peut être difficile pour nous, les futurs papas, de trouver notre place dans la relation qui se tisse entre la maman et notre futur bébé. S'investir dans la grossesse permet de créer un début de relation avec notre enfant et ne pas se sentir exclu de cette période importante de notre vie.

    Par PapaPanique
  • l'avis de l'expert
    1763

    Grossesse et travail : comment gérer au mieux ?

    De l'annonce de la grossesse au congé maternité, la route n'est pas toujours aussi dégagée qu'on le souhaiterait. Chine Lanzmann est coach pour femmes. Son métier ? Vous aider à trouver des solutions pour éviter les appréhensions et faire en sorte que cette période conjuguant grossesse et travail se passe pour le mieux.

    Interview de Chine Lanzmann
  • l'avis de l'expert
    773

    Une organisation au top pour la rentrée

    Tic tac, tic tac, la rentrée approche à grands pas... Entre les obligations administratives, les rendez-vous médicaux, l'adaptation à la crèche ou chez la nounou (...) comment se préparer au mieux ? Suivez les conseils de Diane Ballonad Rolland, coach et formatrice en gestion du temps. Elle vous donne ici quelques clefs indispensables pour une rentrée au top.

    Interview de Diane Ballonad Rolland
  • 4333

    Guide du futur papa : Les abréviations de la grossesse qu'un jeune papa doit connaître

    Devenir papa, c'est aussi découvrir tout un nouveau vocabulaire. Corps médical, développement du fœtus, surveillance de la grossesse, il existe de nombreux termes que vous allez devoir découvrir. Suivez le guide :

    Par PapaPanique
  • 12392

    Être parents, job à temps complet

    Il parait qu'être parent n'est pas un métier, et je suis d'accord, car malgré tout le travail, le temps et l'investissement que cela demande, ça n'est effectivement pas un emploi à proprement parler.

    Par Serena
  • l'avis de l'expert
    1764

    Devenir papa, ça change quoi ?

    Tic tac, tic tac. ça y est, vous allez devenir papa, le compte à rebours a commencé ! Et il est plus que probable que vous vous posiez de nombreuses questions... Que faut-il savoir pour être un futur papa au top ? Jean Tévélis, instituteur et auteur d'un livre sur le sujet, a accepté de partager avec vous son expérience de papa averti qui a déjà deux jeunes enfants à son actif !

    Interview de Jean Tévélis
  • 1405

    Ma nouvelle vie de papa

    À l'instant où j'ai su que j'allais devenir papa, un changement s'est opéré inconsciemment en moi. Devenir père implique de nouveaux devoirs et responsabilités et je découvre encore aujourd'hui de nouveaux aspects de ma personnalité.

    Par PapaPanique
  • 13024

    Valise maternité de papa : la check-list

    Être une future maman et se préparer à l'accouchement, ça, s'est simple. Mais quand on est un futur papa, on prend quoi pour aller à la maternité ? Voici la checklist de la valise de paternité ! 

    Par Olivier

Le best

  • Mon rôle de papa
    18216

    8 choses que j'envie aux papas

    Messieurs, même si j'adore être une maman, je dois avouer qu'il y a deux trois choses que je vous envie, non, huit précisément.

    Par Serena
  • Mon rôle de papa
    13024

    Valise maternité de papa : la check-list

    Être une future maman et se préparer à l'accouchement, ça, s'est simple. Mais quand on est un futur papa, on prend quoi pour aller à la maternité ? Voici la checklist de la valise de paternité ! 

    Par Olivier
  • Mon rôle de papa
    12715

    Comment s'investir dans la grossesse en tant que futur papa ?

    Durant la grossesse, il peut être difficile pour nous, les futurs papas, de trouver notre place dans la relation qui se tisse entre la maman et notre futur bébé. S'investir dans la grossesse permet de créer un début de relation avec notre enfant et ne pas se sentir exclu de cette période importante de notre vie.

    Par PapaPanique
  • Mon rôle de papa
    12369

    Ma première fête des pères

    La fête des pères, comme celle des mères, fait l'objet de beaucoup de moqueries. Pourtant, les parents attendent souvent ce moment avec impatience !

    Par Olivier

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE