Paroles d'experts

Sage-femme : au cœur du suivi de grossesse et de l'accouchement, mais pas seulement...

Ajouter à mes favoris

Interview de Marie-Josée Keller, Ex-présidente du Conseil national de l'Ordre des sages-femmes
959
Interview de Marie-Josée Keller, Ex-présidente du Conseil national de l'Ordre des sages-femmes
4 Mai 2017
959

Que ce soit avant votre grossesse, lors du suivi ou après votre accouchement, le rôle de la sage-femme est primordial. Marie-Josée Keller, ex-présidente du Conseil national de lʼOrdre des sages-femmes, nous parle de l'évolution de ce métier si particulier et unique...

Le champ d’intervention des sages-femmes a beaucoup évolué ces dernières années en France. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Nous intervenons désormais auprès des femmes en dehors des périodes de grossesse et même auprès de leur entourage. Depuis 2009, nous pouvons en effet assurer des consultations de suivi gynécologique de prévention et prescrire toute forme de contraception. Par ailleurs, depuis 2016, notre profession peut également prescrire des IVG* médicamenteuses ainsi que des vaccins et des substituts nicotiniques à l’entourage des femmes enceintes et des nouveau-nés jusqu'à 2 mois après la naissance.

Quelles sont leurs compétences avant et pendant une grossesse ?

Hormis le suivi gynécologique, une femme peut aller voir une sage-femme dès le désir d’enfant dans le cadre d’une consultation pré-conceptionnelle, pour le suivi médical lors de la grossesse ainsi que pour les séances d’accompagnement à la naissance et à la parentalité. Certaines sages-femmes peuvent aussi réaliser des échographies. La formation de sage-femme étant aussi très axée sur l’accompagnement psychologique, l’écoute et l’échange avec les futurs parents sont essentiels.

Quel est le rôle des sages-femmes auprès des futurs parents pendant l’accouchement ?

Ce sont elles qui vont accompagner la future maman pendant tout son accouchement. Elles vont veiller à son bon état médical et celui de son enfant à naître, au respect du projet de naissance**, s’il y en a un, apporter un soutien psychologique, pratiquer l’accouchement en toute autonomie, accueillir le bébé et procéder à ses premiers examens. Si l’accouchement devient pathologique (extraction instrumentale, césarienne), les sages-femmes passent la main au gynécologue-obstétricien. Enfin, ce sont les sages-femmes qui vont réaliser, si nécessaire, la réanimation du nouveau-né ou encore pratiquer la suture du périnée s’il y a eu déchirure ou épisiotomie.

Pourriez-vous nous en dire plus sur son rôle essentiel après l’accouchement ?

Les sages-femmes réalisent l’accompagnement médical de la mère et du nouveau-né, le suivi de l’allaitement ou encore la rééducation du périnée. Le PRADO maternité*** permet aussi aux mères qui le désirent de recevoir la visite d’une sage-femme à leur domicile après leur sortie de maternité afin d’assurer leur suivi clinique et celui de leur nouveau-né et de veiller à l’établissement du lien mère-enfant. Les mamans y trouvent l’accompagnement médical, les conseils et le soutien qu’elles attendent après un accouchement.

Par la suite, peut-on aller voir une sage-femme pour le suivi gynécologique ?

Absolument. Les femmes en bonne santé peuvent consulter une sage-femme qui réalisera leur suivi gynécologique de prévention – et notamment leur frottis, leur prescrira tout type de contraception, les vaccinera – y compris contre le papillomavirus humain (HPV) – et leur prodiguera toutes les informations utiles relatives à la prévention, que ce soit en matière d’IST****  ou encore d’addictions.

Quelles sont les particularités du métier de sage-femme en France, en comparaison avec d’autres pays ?

Notre formation est l’une des plus complètes en Europe, avec 5 années d’études dont la première année des études de médecine. C’est une profession médicale, au même titre que les médecins. Elles disposent à ce titre d’un droit de prescription et peuvent établir un diagnostic. Elles exercent en toute autonomie, ce qui n’est pas le cas de toutes nos consœurs européennes. Enfin, avec la possibilité d’intervenir auprès des femmes pour leur suivi gynécologique, les compétences des sages-femmes françaises sont parmi les plus larges au niveau européen.

* Interruption volontaire de grossesse

** Projet de naissance : texte rédigé par les parents précisant leurs souhaits pour la naissance de leur bébé.  

*** Programme d'accompagnement au retour à domicile après hospitalisation

**** Infections Sexuellement Transmissibles

Le saviez-vous ?

Au début de l’année 2017, nous comptions 626 sages-femmes hommes en activité, ce qui représentait 2,8 % de l’ensemble des 22 725 sages-femmes en activité.

Source : Ordre National des Sages-Femmes.

Marie-Josée Keller a été présidente du Conseil national de l’Ordre des sages-femmes de 2006 à 2017.

Paroles de blogueurs

Les 5 meilleurs conseils que ma sage-femme m'ait donnés

Hydratation, bienveillance ou encore détente, retrouvez les meilleurs conseils donné par les sages-femmes selon La souris coquette.

Par Anne-Laure, La souris coquette
Lire l'article

Sur le même theme

  • 5693

    Lettre ouverte : Être jeune maman, mon histoire

    Les femmes deviennent mère, en moyenne, à 30 ans. C'est la « norme ». Personnellement j'ai fait le choix de devenir une (très) jeune maman à l'âge de 20 ans. Et à 25 ans, je suis une (jeune) maman de 4 enfants.

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    904

    Quel moyen de contraception après l'accouchement ?

    Vous venez tout juste d'accoucher et on vous parle déjà de contraception ! Certes, vous n'avez sans doute pas envie d'agrandir la famille si rapidement. Il est donc plus prudent d'en parler avec le personnel médical de la maternité. En attendant, Françoise Bardes, sage-femme, nous éclaire sur les moyens de contraception existants que l'on peut, ou non, utiliser juste après l'accouchement.

    Interview de Françoise Bardes
  • 9082

    Ces envies de femmes enceintes inavouables

    Pendant la grossesse, le corps entier nous joue des tours. Et l'estomac est loin d'échapper à la règle. Nous avons toutes eu des envies de femmes enceintes parfois surprenantes ! Best of :

    Par Serena
  • l'avis de l'expert
    1394

    C'est la rentrée, comment gérer les premières séparations avec bébé et la reprise du travail ?

    L'heure de la rentrée va sonner et le moment de la séparation également ! Peut-être allez-vous reprendre le travail et laisser votre bout de chou pour la première fois ? Une étape qui n'est pas forcément évidente à gérer tant pour vous, maman, que pour votre bébé. Psychologue clinicienne, Florence Delbos partage avec vous ses conseils pour que la séparation se passe le plus sereinement possible.

    Interview de Florence Delbos
  • l'avis de l'expert
    2428

    Après l'accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Ça y est, bébé est enfin là pour votre plus grand bonheur ! Cependant, quelques questions vous turlupinent et vous aimeriez bien en savoir plus sur ce que vous allez vivre après votre accouchement. Découvrez sans plus attendre les réponses d'Aurélie Boulier, sage-femme.

    Interview d' Aurélie Boulier
  • 14536

    Etre maman d'une famille (qui commence à être) nombreuse

    Quand j'étais petite, je disais déjà « je veux 4 enfants quand je serai grande ». A 5 ans, ça paraissait étrange et les gens me souriaient avec bienveillance en se disant au fond d'eux « ok, on en reparle dans 30 ans tu verras si tu veux être maman d'une famille nombreuse».

    Par Jessica
  • 5492

    8 astuces pour rester bien hydratée pendant la grossesse

    On le sait, pendant la grossesse, en attendant bébé, être bien hydratée est encore plus important qu'en temps normal. Afin de finir ses deux litres d'eau au quotidien*, il vaut mieux acquérir très vite les bons réflexes pour soi et bébé. Voici tous mes trucs et astuces pour favoriser votre hydratation quotidienne pendant la grossesse :

    Par Cynthia
  • 10871

    Comment se remettre en forme après la grossesse en 5 astuces !

    Se remettre en forme après la grossesse, c'est tout un programme !

    Par Jessica

Le best

  • Coup de coeur
    48117

    DIY - Habille les animaux #printable

    En cette période d'automne où tombent les feuilles mortes, les activités autour de celles-ci sont inépuisables. Les enfants adorent bricoler avec leurs trouvailles, alors ça tombe, bien il fait moche dehors !

    Par Eve
  • Ma vie de Maman
    46404

    Comment décoder les phrases de ma nounou

    Bien sûr ! Vous ne le saviez pas ? Les nounous ont leur propre langage, truffé de codes, et c'est à nous, parents, de réussir à déchiffrer les messages qu'elles souhaitent nous faire passer.

    Par Serena
  • Ma vie de Maman
    40519

    Les bonnes raisons de faire un petit troisième

    Vous hésitez peut-être à faire un troisième bébé... Voici les raisons, qui nous, nous ont convaincus !

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    36066

    Comment donner son bain à bébé ?

    Le matin ou le soir, dans un siège adapté ou dans une petite baignoire, à quelle température, à quel moment de la journée, à quelle fréquence ? Autant de questions que vous vous posez peut-être ! Chantal Boëté est auxiliaire de puériculture en maternité. Elle vous explique comment bien donner le bain à votre bébé pour partager un moment de plaisir ensemble.

    Interview de Chantal Boëté

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE