Paroles d'experts

Quand on perd les eaux

Ajouter à mes favoris

Par Géraldine, Un amour de sage-femme
2277
Par Géraldine, 6 Juin 2013
2277

"Elle perd les eaux, vite, vite, elle va accoucher ! " Dans les films, c'est toujours comme ça que les scènes d'accouchement débutent. Mais qu'en est-il dans la réalité, ça se passe comment ?

Souvent, il arrive que des patientes consultent à la maternité en nous disant « ça y est, j’ai rompu la poche des eaux, vais-je bientôt accoucher, maintenant ? ». Et là, comment dire… « Euh, et bien comme vous n’avez pas de contraction et que votre col n’est pas vraiment ouvert, cela peut durer encore un peu… ». La déception se dessine alors sur le visage des parents : « un peu, genre dans 5h ? ». C’est là que nous tentons d’être réconfortantes tout en assénant : « Cela peut aussi durer de 24h à 48h ». 

 Il vaut mieux s’y préparer psychologiquement car la suite des événements peut être fatigante, entre l’excitation de voir son bébé, le manque de sommeil, l’attente des contractions… Il faut bien souvent s’armer de patience. Et ce genre de situation n’arrive pas qu’aux femmes qui attendent leur premier enfant. 

Pas plus tard que la semaine dernière, Mme M s’est rendue à la maternité pour une perte de liquide. Il n’y avait aucun doute, il s’agissait bien de liquide amniotique. Une fois que la poche des eaux est percée, ça coule, ça coule et bien souvent jusqu’à l’accouchement.  A 39 ans, elle attendait son troisième enfant qui semblait vouloir naître plus tôt que ses aînés puisqu’elle était à un peu plus de 37 semaines d’aménorrhées.

 

Dubitative, ma patiente me raconte qu’elle n’a pas de contraction et que pour les précédents accouchements cela ne s’était pas déroulé ainsi. Comme il existe un risque infectieux, Mme est restée hospitalisée et vu qu’il n’y avait pas de facteur de risque, on lui a laissé du temps pour se mettre en travail spontanément. Au cours de la journée, il ne s’est rien passé : pas une contraction ! Idem pendant la nuit.

 

Comme je travaillais deux jours consécutifs, j’ai continué à m’occuper de Mme M. Mais cette fois, il fallait intervenir car cela faisait déjà 24h que la poche des eaux s’était rompue. Nous étions, toutes deux, déterminées à rencontrer aujourd’hui le bébé ! Le col ne s’était que légèrement modifié, encore long et ouvert à un doigt. Nous avons opté pour un gel posé en intra-vaginal pour lui donner des contractions.

 

Au bout de deux heures, des contractions ont commencé à se faire ressentir, une heure plus tard, elles étaient devenues intenses. Quelques exercices sur le gros ballon plus tard,  le travail avait débuté. Mme M a opté pour une anesthésie péridurale. Grâce à une dilatation rapide, et au calme de Mme M, la petite fille était dans les bras de sa maman  dans les trois heures qui ont suivi ! Il ne restait plus qu’a la présenter à son papa, son frère et sa sœur.

 

La maman, très heureuse, m’a prise dans ses bras pour me remercier. Quel plaisir, de voir les gens heureux !

L'avis de l'expert

Déshydratation des bébés, comment l'éviter ?

La déshydratation chez les bébés peut être très rapide. Vigilance et prévention sont donc de rigueur comme nous l'explique un pédiatre.

Interview d' Arnault Pfersdorff, Pédiatre
Lire l'article

Sur le même theme

  • 6433

    Lettre ouverte à mes amies futures mamans : mon premier accouchement, entre craintes et excitation

    Je ne suis pas une stressée de nature. Je déteste me mettre la pression et la rate au court-bouillon. Mais savez-vous ce qu'on dit ? Avant, j'avais des principes. Maintenant, je suis enceinte... Aux cours des préparations à l'accouchement, j'avais un milliard de questions, vite supplantées par celle-ci : est-ce que je vais y arriver ?

    Par Cynthia
  • 4443

    Lettre ouverte à ma sage-femme

    Vous êtes entrée dans ma vie au moment qui compte le plus dans la vie d'une femme. Celui où tous les sens sont sans dessus dessous, où l'essence même de la vie s'insinue dans notre corps, notre tête, et notre âme. Celui où naissent les questions métaphysiques, philosophiques, psychologiques, côtoyant d'autres interrogations bien plus pragmatiques (à quel moment puis-je crier pour avoir une péridurale ?!).

    Par Cynthia
  • 32130

    Ces choses que les papas pourraient faire pendant l'accouchement et qui aideraient VRAIMENT

    Ahhhh l'accouchement, après 9 merveilleux mois de grossesse, c'est enfin LE jour de la rencontre avec votre merveilleux bébé. Mais avant cela, il y a un peu de travail pour maman, mais aussi pour papa, pour qui le jour de l'accouchement est loin d'être de tout repos !

    Par Serena
  • 13915

    Ma si belle rencontre de maman avec bébé

    Avoir un bébé, c'est tout un projet de vie. En tombant enceinte, on va vers l'inconnu. On s'imagine un petit être, on s'imagine, ou on sait, qu'on attend un garçon ou une fille. On se dit qu'il sera comme ci ou comme ça, qu'il aura les yeux bleus ou marrons, qu'il aura les yeux en amande et la bouche charnue, et puis HOP on accouche. Et c'est ce qui rend cette rencontre entre maman et bébé si magique.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1909

    Accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Le jour J approche à grands pas et les questions sur votre accouchement se bousculent dans votre tête ? C'est normal ! Laurence Pavie, sage-femme hospitalière, vous apporte des éléments de réponse aux interrogations que vous pourriez avoir et que vous n'osez pas formuler.

    Interview de Laurence Pavie
  • 3364

    Les petites angoisses pendant l'accouchement

    Mis à part les problèmes de santé, il est bien normal d'avoir des petites angoisses avant ou pendant l'accouchement ! Parce que tout le monde en conviendra, on n'accouche pas tous les jours !

    Par AstridM
  • Ma vie de Maman
    1621

    Après votre accouchement, que se passe-t-il pour vous et votre bébé ?

    Les premières minutes après la naissance de votre bébé sont bien sûr chargées en émotions... Outre cette rencontre tant imaginée, quelques examens et soins vous attendent, vous et votre bébé, dans les heures et les jours qui suivent l'accouchement. Marie-Dominique Bressot, sage-femme à la maternité des Diaconesses, à Paris, vous explique le déroulé de ces jours si particuliers.

    Interview de Marie-Dominique Bressot
  • 7334

    Ce que j'aurais aimé qu'on m'offre à la maternité

    À toutes les naissances, sonne la traditionnelle valse des cadeau pour la future maman. Souvent, c'est le bon moment pour l'entourage de se faire plaisir en achetant un tas de petits cadeaux choupis-mimis destinés au tout nouvel arrivant de la famille. Malheureusement, force est de constater que toutes ces bonnes intentions pour la future maman se ressemblent souvent.

    Par Natacha

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE