Paroles d'experts

Perte de mémoire et grossesse : mythe ou réalité ?

Ajouter à mes favoris

Interview de Christine Isola, Sage-femme de PMI à Étampes, dans l'Essonne
1267
Interview de Christine Isola, Sage-femme de PMI à Étampes, dans l'Essonne
20 Juin 2017
1267

Enceinte, vous avez l'impression de tout oublier ou que votre mémoire vous joue des tours ? Et si c'était simplement votre état de grossesse qui vous faisait perdre le contrôle de vos pensées ? Christine Blanchot-Isola, sage-femme, vous en explique les raisons.

Dès les premières semaines de grossesse, des désagréments apparaissent comme les nausées ou encore la fatigue. Les changements hormonaux, dont l’augmentation du taux de progestérone, n’y sont évidemment pas étrangers ! Votre corps, et votre esprit se préparent peu à peu à accueillir un petit être d’ici quelques mois. Et ce n’est pas rien ! Résultat, vous avez peut-être parfois l’impression de ne pas être dans votre état normal, d’oublier des petites choses du quotidien, d’être un peu étourdie : lancer une machine à laver sans lessive, ranger les biscuits dans le réfrigérateur, se tromper d’heure pour un rendez-vous

« Ce n’est pas une question de mémoire, mais plutôt d’état général » explique d’emblée la sage-femme avant de poursuivre : « la progestérone endort*, surtout lors du premier trimestre. Il y a par ailleurs de nombreuses contraintes administratives liées à la grossesse à gérer. Votre esprit peut s’en trouver un peu perturbé. Mais si les femmes enceintes étaient si étourdies ou victimes de trous de mémoire, elles devraient arrêter de travailler dès le début de leur grossesse. Or ce n’est pas le cas. Elles sont tout à fait compétentes ! »

Un vrai bouleversement…

Pendant ces 9 mois, vous vous transformez physiquement et psychiquement pour vous préparer progressivement à votre nouveau rôle de maman. « Votre état d’esprit est modifié, vous êtes différente de votre état d’avant grossesse et c’est bien normal car, dans votre tête, vous pensez à autre chose » ajoute Christine Blanchot-Isola. Outre le corps qui change et s’arrondit au fil des mois, la grossesse provoque aussi un bouleversement émotionnel. Avoir la tête ailleurs est donc tout à fait compréhensible. Les rendez-vous médicaux s’enchaînent, la fatigue peut s’installer et vous avez parfois l’impression d’avoir du mal à tout gérer, d’oublier certaines informations. Et dans votre état, cela peut prendre des proportions plus importantes…

« Ne vous inquiétez pas ! Le mieux est d’en sourire car ces petits oublis n’ont absolument rien de grave. Notez-les, vous verrez que, quand vous les relirez dans quelques années, cela vous amusera. Et si vraiment cela vous pose des soucis, parlez-en à une amie, une sage-femme, etc., qui saura vous rassurer si besoin. » poursuit Christine Blanchot-Isola. N’ayez de crainte car tout rentre dans l’ordre après l’accouchement. Bien sûr, la fatigue sera, quant à elle, encore présente, mais votre attention se portera sur votre tout-petit. Peut-être êtes-vous aussi plus attentive à ces changements inhabituels en étant enceinte ? Alors, relativisez et soyez surtout indulgente avec vous-même !

Témoignage

Lucie, maman de Chloé (4 ans) & Anatole (8 mois)

Lors de ma première grossesse, j’avais l’impression de tout faire de travers, d’être dans la lune. Moi qui suis très organisée, je ne me reconnaissais pas ! Mon mari se moquait gentiment de moi… Je faisais des listes pour ne pas oublier certaines choses. Parfois, je démarrais une phrase sans parvenir à la terminer car je ne me souvenais plus de ce que je voulais dire. Avec le recul, je pense que j’étais plus stressée pour ma fille aînée. Résultat : tout me paraissait aussi insurmontable que le franchissement d’une montagne ! Sans parler de la fatigue accumulée, surtout en début et fin de grossesse. Pour Anatole, j’ai beaucoup moins ressenti ce côté « étourdi ».

Le saviez-vous ?

Peu d’études existent finalement pour dire si, oui ou non, la mémoire de la femme enceinte est affectée. Une étude** publiée tout récemment dans la revue Nature Neuroscience démontre en revanche que le cerveau de la femme enceinte se modifierait afin de préparer l’arrivée du bébé. Ces changements perdureraient pendant au moins 2 ans après la grossesse. Ils toucheraient notamment les émotions qui pourraient mieux préparer les futures mamans aux exigences de la maternité.

*https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00863861/document 

**Hoekzema E, et al.  Pregnancy leads to long-lasting changes in human brain structure. Nat Neurosci 2017; 20(2):287-96.

Christine Blanchot-Isola est sage-femme de PMI à Étampes, dans l’Essonne.

Thèmes :

Paroles de blogueurs

Enceinte, j'oublie tout !

Avez-vous, vous aussi, été victime du syndrome du neurone unique durant votre grossesse ?

Par Aurélie, Maman dingue, motivée et optimiste !
Lire l'article

Sur le même theme

  • 9082

    Ces envies de femmes enceintes inavouables

    Pendant la grossesse, le corps entier nous joue des tours. Et l'estomac est loin d'échapper à la règle. Nous avons toutes eu des envies de femmes enceintes parfois surprenantes ! Best of :

    Par Serena
  • 5492

    8 astuces pour rester bien hydratée pendant la grossesse

    On le sait, pendant la grossesse, en attendant bébé, être bien hydratée est encore plus important qu'en temps normal. Afin de finir ses deux litres d'eau au quotidien*, il vaut mieux acquérir très vite les bons réflexes pour soi et bébé. Voici tous mes trucs et astuces pour favoriser votre hydratation quotidienne pendant la grossesse :

    Par Cynthia
  • l'avis de l'expert
    959

    Sage-femme : au cœur du suivi de grossesse et de l'accouchement, mais pas seulement...

    Que ce soit avant votre grossesse, lors du suivi ou après votre accouchement, le rôle de la sage-femme est primordial. Marie-Josée Keller, ex-présidente du Conseil national de lʼOrdre des sages-femmes, nous parle de l'évolution de ce métier si particulier et unique...

    Interview de Marie-Josée Keller
  • 9133

    Les 5 meilleurs conseils que ma sage-femme m'ait donnés

    Que ce soit durant la grossesse ou une fois l'accouchement passé, ma sage-femme a eu un rôle clé, voire essentiel dans l'accompagnement de cette incroyable aventure. C'est au cours du premier rendez-vous de préparation à l'accouchement que j'ai senti qu'une relation très particulière se mettait en place avec elle. Car au delà de l'aspect médical c'est surtout l'aspect humain que je retiendrai de nos échanges, une bienveillance à toute épreuve, une oreille attentive, une épaule sur qui compter dans cette merveilleuse et chamboulante épopée qu'est la maternité.

    Par Anne-Laure
  • l'avis de l'expert
    1064

    Petits désagréments de la grossesse : comment les soulager ?

    Nausées, douleurs dorsales, jambes lourdes, reflux etc. De nombreux petits désagréments de la grossesse peuvent heureusement être atténués de façon naturelle. Pour vous sentir mieux, suivez sans plus attendre les conseils de Gladys Victorin, sage-femme acupunctrice.

    Interview de Gladys Victorin
  • l'avis de l'expert
    941

    La grossesse se prépare-t-elle en amont ?

    Peut-on se préparer à une grossesse en essayant de mettre toutes les chances de son côté ? Vaccins, arrêt de la contraception, habitudes alimentaires, sevrage tabagique, activité physique... Autant de « petites » choses qui peuvent faire la différence ! Suivez les conseils du Pr. Jacques Lansac, gynécologue, pour anticiper et préparer au mieux votre grossesse.

    Interview de Jacques Lansac
  • L'avis de l'expert
    1405

    Accoucher en maison de naissance, pour un accouchement plus naturel ?

    Donner la vie dans une maison de naissance, c'est désormais possible en France ! Depuis 2016, cinq d'entre elles accueillent pour l'instant les futures mamans qui souhaitent un accouchement moins médicalisé et un suivi personnalisé. Nathalie Munsch est sage-femme. Elle nous explique comment s'y déroulent le suivi de grossesse et l'accouchement.

    Interview de Nathalie Munsch
  • l'avis de l'expert
    1296

    Enceinte : comment décrocher de la cigarette ?

    Lorsqu'une femme fumeuse apprend qu'elle est enceinte, elle se pose inévitablement la question : « Et si j'arrêtais la cigarette » ? Mais il n'est pas toujours évident d'avoir les bons réflexes ou les bonnes méthodes pour parvenir à arrêter de fumer. Corinne Brunel, sage-femme tabacologue, répond aux questions des futures mamans qui souhaitent décrocher de la cigarette.

    Interview de Corinne Brunel

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE