Grossesse et nausées : comment faire avec?

Ajouter à mes favoris

Par Anne-Laure, 5729
Par Anne-Laure, 31 Mars 2017
5729

Aucune femme n'est égale à la grande loterie des maux de grossesse, et en particulier des nausées. Certaines vous diront qu'elles se sont portées comme un charme durant cette période. D'autres auront traversé des moments bien plus difficiles à appréhender et à vivre au quotidien, qu'il s'agisse de nausées ou de tout autre maux. Alors que faire contre les nausées de grossesse ? Voici mon témoignage :

Les nausées font partie de ces “petits tracas” qui peuvent facilement inverser la tendance d’une grossesse idyllique. Je fais partie de ces femmes qui n’auront pas eu la chance de vivre cette période tant attendue une fois les trois premiers mois révolus, période réputée d’accalmie alors que les hormones commencent à se stabiliser.

Non, moi j’ai eu des nausées, comme en pleine tempête à bord d’un canot pneumatique de fortune. Ou une interminable et affreuse gueule de bois. Des nausées d’une intensité que je n’avais jusqu’alors jamais connue et qui me donnaient des vertiges dans les moments les plus soutenus, ponctuées de douleurs abdominales tout aussi peu sympathiques. Des nausées qui me réveillaient la nuit et qui me rendaient parfois la vie dure. Des maux que j'ai très mal vécus au début, non seulement parce qu'ils étaient physiquement très difficiles à supporter mais parce que cela m'avait forcé à un isolement social que j'avais du mal à vivre et accepter.

Alors, de mauvaise fortune contre coeur retourné, j’ai essayé de vivre avec ces nausées puisque j’ai vite compris qu’elles avaient décidé de s’installer dans ma grossesse. Un tableau pas forcément très idyllique mais réaliste, du moins pour certaines !

Bien évidemment, une grossesse entachée de fortes nausées fait l'objet d'un suivi médical adapté. Voici quel est mon témoignage pour lutter contre les nausées de grossesse :

> L’homéopathie : J’ai commencé à suivre un traitement spécifique dès le début de ma grossesse. Chaque femme y répond différemment mais c’est une piste à ne pas négliger. Si les effets n’ont pas été miraculeux sur moi, cela a eu le mérite de contenir un peu les dégâts !

> L'acupuncture : Je regrette de n’avoir commencé les séances qu’à la fin de ma grossesse car j’ai trouvé qu’elles avaient un effet vraiment bénéfique et permettaient de canaliser une bonne partie de mes maux de grossesse.

> Les repas: J’ai privilégié les aliments “plaisir” et ai appris à écarter au fur et à mesure ceux qui avaient tendance à rendre la digestion encore plus difficile. Apprendre à écouter son corps est vraiment important dans ces cas-là. J’ai pris l’habitude de dîner très tôt afin d’éviter de me coucher juste après un repas et de ne pas infliger à mon corps une nouvelle souffrance.

> Mes aliments magiques : l’eau (j’en avais systématiquement une petite bouteille dans mon sac), les chewing-gums à la menthe et dans mon cas tout aliment contenant du gingembre.

>Surélever son matelas : Je dois vous avouer que la position allongée n’était pas tenable dans mon cas en raison d’un RGO très fort (je dormais presque en position assise) mais soulever légèrement le matelas peut permettre d’aider à la digestion.

>  Consulter un ostéopathe : C’est l’un des meilleurs conseils que je puisse donner à toute femme enceinte, trouver un ostéopathe habilité et compétent. Ils peuvent réellement faire des merveilles sur certains maux de grossesse.

Et vous comment avez-vous vaincu ces nausées de grossesse?

L'avis de l'expert

Petits désagréments de la grossesse : comment les soulager ?

Si quelques chanceuses sont épargnées, les petits maux de la grossesse concernent néanmoins de nombreuses futures mamans. On vous dit tout pour soulager au mieux ces désagréments...

Interview de Gladys Victorin, Sage-femme acupunctrice libérale au Bouscat
Lire l'article

Sur le même theme

  • 5216

    Les 8 techniques INFAILLIBLES pour évacuer le stress pendant ma grossesse

    Comment bien vivre sa grossesse ? C'est LA grande question que se posent toutes les futures mamans. Parce que oui, une grossesse, c'est 9 mois de nausées, fatigue, jambes lourdes, gros ventre, angoisses, interrogations, rires, larmes, puis de nouveau rires, et encore plus de larmes. Mais voilà, ce tableau affreux que je vous dresse n'est en fait pas SI dramatique. Un jour, au bout de 9 mois, on finit par mettre au monde ce bébé et tout redevient (presque) comme avant.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1921

    Bien préparer sa valise de maternité

    Environ un mois avant la date prévue de votre accouchement, préparer votre valise de maternité pour vous et votre bébé semble judicieux : au cas où bébé souhaiterait vous faire une petite surprise avec un peu en avance, mais aussi pour vous assurer de ne rien oublier ! Suivez sans plus attendre les conseils de Anne Bénilan, sage-femme libérale, afin de savoir quoi glisser dans votre sac.

    Interview d' Anne Bénilan
  • l'avis de l'expert
    2017

    Grossesse et travail : comment gérer au mieux ?

    De l'annonce de la grossesse au congé maternité, la route n'est pas toujours aussi dégagée qu'on le souhaiterait. Chine Lanzmann est coach pour femmes. Son métier ? Vous aider à trouver des solutions pour éviter les appréhensions et faire en sorte que cette période conjuguant grossesse et travail se passe pour le mieux.

    Interview de Chine Lanzmann
  • l'avis de l'expert
    1668

    Y a-t-il un « bon » âge pour avoir un enfant ?

    S'il est bien sûr impossible de répondre par oui ou par non à cette question, nous avons toutefois interrogé la psychologue Nathalie Lancelin-Huin, spécialiste en périnatalité, afin de recueillir son point de vue. Vous pourrez aussi lire le témoignage de Laure, devenue maman à 20 ans, puis à 36...

    Interview de Nathalie Lancelin-Huin
  • 4199

    Comment avoir un garçon ? Comment avoir une fille ? Les pires conseils que j'ai reçus !

    C'est simple, à chacune de mes grossesses, les gens ont espéré pour moi, ont misé sur moi et on établi des vérités affreuses sur la forme de mon ventre ou de ma tête qui trahirait le sexe de mon enfant. On m'a souvent demandé LE truc pour avoir un garçon, puisque c'est vrai j'en ai 3. Comment avoir un garçon ? Comment avoir une fille ? Allez venez, je vous dis tout :

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1331

    Fille ou garçon : choisir le sexe de son enfant, est-ce si important ?

    Vouloir avoir une fille ou un garçon en premier est assez courant et chaque parent a souvent une préférence. Rien d'anormal à cela, tant que choisir le sexe de son futur enfant ne devient pas obsessionnel, comme nous l'explique la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval. Mais l'essentiel n'est-il pas ailleurs ?

    Interview de Geneviève Delaisi
  • 9415

    Comment annoncer sa grossesse à son employeur (sans se faire virer) ?

    Passée la joie de l'annonce faite aux proches - je suis enceinte c'est trop génial - il faudra bien l'annoncer à votre employeur si vous en avez un. Une bonne dose de courage, de stress pour certaines, de décontraction totale pour d'autres, un discours bien rodé et hop on y va. Ou pas.

    Par Jessica
  • 8559

    Les bonnes habitudes de la grossesse ... et même après !

    Enceinte, on modifie certaines choses dans notre quotidien. Moi, j'ai mangé différemment, j'ai fait d'autres sports, j'ai mis la pédale douce. Et puis, 9 mois plus tard j'ai eu mon bébé alors, après 9 mois de bonnes habitudes, j'allais pas les perdre d'un coup hein !

    Par Jessica

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE