Paroles d'experts

La nuit des bébés pressés

Ajouter à mes favoris

Par Géraldine, Un amour de sage-femme
1341
Par Géraldine, 24 Janvier 2014
1341

La loi des séries est loin d’être un mythe. Depuis que je travaille en maternité, j’ai pu souvent le constater. Il arrive parfois que les futures mamans se présentent toutes aux urgences en même temps et pour la même raison, qu’il s’agisse d’un écoulement de liquide, d’une diminution des mouvements du bébé, d’un dépassement de terme,  ou encore d’un travail qui a commencé un peu top tôt. A croire qu’elles se sont toutes passé le mot !

La loi des séries est loin d’être un mythe. Depuis que je travaille en maternité, j’ai pu souvent le constater. Il arrive parfois que les futures mamans se présentent toutes aux urgences en même temps et pour la même raison, qu’il s’agisse d’un écoulement de liquide, d’une diminution des mouvements du bébé, d’un dépassement de terme,  ou encore d’un travail qui a commencé un peu top tôt. A croire qu’elles se sont toutes passé le mot !


Cette semaine, je vais vous raconter une garde pendant laquelle tous les bébés ont décidé de naître avant la date de leur terme et sont arrivés bien en avance en ce début d'année, le 1er Janvier 2014…



La sonnerie de l’interphone retentit et nous recevons Mme D., une grande dame rayonnante, au regard lagon, enceinte de son deuxième bébé et qui est, ce soir, à 34 semaine et demie d’aménorrhée (SA*). Les contractions ont débuté dans l’après-midi mais se sont régularisées dans la soirée, juste après le feu d’artifice. A l’examen, cela ne fait aucun doute, le travail a commencé car le col est déjà ouvert à 3 cm.

Quelques minutes plus tard, Mme P. arrive en pleurs. Elle marche difficilement, a des contractions et des vomissements depuis le début de soirée. En 2012, elle a accouché par césarienne de sa petite fille à terme. Cette fois-ci, elle est à 36 SA et le petit garçon s’est également décidé à pointer le bout de son nez d’ici à quelques heures puisque le col est aussi dilaté à 3 cm.

Ne dit-on pas « jamais deux sans trois » ? Figurez-vous, qu’une troisième patiente, une heure plus tard pousse la porte des urgences. Elle attend des jumeaux, qui, un peu trop tôt, à 33 SA ½,  ont, eux-aussi, envie de nous montrer leur joli minois. La patiente, d’une « zénitude » à toute épreuve a son col dilaté à 5 cm.

Ces bébés, vraiment pressés, sont tous nés avant la fin de notre garde ! 
Mme D., vous vous souvenez, la dame qui arrivait après avoir vu le feu d’artifice ? Et bien, trois heures plus tard, elle a accouché d’un petit garçon, le premier de l’année ! 2600 g tout de même ! Pour le terme, on peut dire que c’est un bébé dodu. Un accouchement comme on en rêve avec un bébé qui se porte comme un charme.

Environ quarante minutes après, Mme P accouche, à 6h30 du matin, par les voies naturelles d’un garçon de 2400g. La maman est ravie d’avoir accouché voie basse. 

Mais la garde n’est pas encore terminée. C’est au tour des jumeaux de rentrer en scène ! Une heure après le début du travail,  la maman pousse deux fois pour mettre au monde le premier bébé, le garçon, et trois fois, pour la fille.  Ils sont tous les deux placés de suite en couveuse et respirent spontanément. Ils sont bien roses mais doivent malgré tout être hospitalisés dans le service de néonatologie, probablement pour quelques semaines.



Au final, tout s’est bien passé : les mamans sont contentes et les bébés en bonne santé.
 Je rappelle tout de même que lorsque les bébés arrivent au monde avant 37 SA, ils ont besoin de plus de soins ; qu’accoucher avant le terme, signifie souvent devoir attendre plus longtemps avant de pouvoir ramener son bébé à la maison. Une période qui peut être donc être éprouvante pour les parents. Il ne faut donc pas hésiter à demander du soutien auprès des professionnels de santé et  de certaines associations comme Sos Préma.


*SA : semaines d’aménorrhées, calculées à partir du premier jour des dernières règles.


L'avis de l'expert

Déshydratation des bébés, comment l'éviter ?

La déshydratation chez les bébés peut être très rapide. Vigilance et prévention sont donc de rigueur comme nous l'explique un pédiatre.

Interview d' Arnault Pfersdorff, Pédiatre
Lire l'article

Sur le même theme

  • 6299

    Lettre ouverte à mes amies futures mamans : mon premier accouchement, entre craintes et excitation

    Je ne suis pas une stressée de nature. Je déteste me mettre la pression et la rate au court-bouillon. Mais savez-vous ce qu'on dit ? Avant, j'avais des principes. Maintenant, je suis enceinte... Aux cours des préparations à l'accouchement, j'avais un milliard de questions, vite supplantées par celle-ci : est-ce que je vais y arriver ?

    Par Cynthia
  • 4158

    Lettre ouverte à ma sage-femme

    Vous êtes entrée dans ma vie au moment qui compte le plus dans la vie d'une femme. Celui où tous les sens sont sans dessus dessous, où l'essence même de la vie s'insinue dans notre corps, notre tête, et notre âme. Celui où naissent les questions métaphysiques, philosophiques, psychologiques, côtoyant d'autres interrogations bien plus pragmatiques (à quel moment puis-je crier pour avoir une péridurale ?!).

    Par Cynthia
  • 31941

    Ces choses que les papas pourraient faire pendant l'accouchement et qui aideraient VRAIMENT

    Ahhhh l'accouchement, après 9 merveilleux mois de grossesse, c'est enfin LE jour de la rencontre avec votre merveilleux bébé. Mais avant cela, il y a un peu de travail pour maman, mais aussi pour papa, pour qui le jour de l'accouchement est loin d'être de tout repos !

    Par Serena
  • 13832

    Ma si belle rencontre de maman avec bébé

    Avoir un bébé, c'est tout un projet de vie. En tombant enceinte, on va vers l'inconnu. On s'imagine un petit être, on s'imagine, ou on sait, qu'on attend un garçon ou une fille. On se dit qu'il sera comme ci ou comme ça, qu'il aura les yeux bleus ou marrons, qu'il aura les yeux en amande et la bouche charnue, et puis HOP on accouche. Et c'est ce qui rend cette rencontre entre maman et bébé si magique.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1718

    Accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Le jour J approche à grands pas et les questions sur votre accouchement se bousculent dans votre tête ? C'est normal ! Laurence Pavie, sage-femme hospitalière, vous apporte des éléments de réponse aux interrogations que vous pourriez avoir et que vous n'osez pas formuler.

    Interview de Laurence Pavie
  • 3231

    Les petites angoisses pendant l'accouchement

    Mis à part les problèmes de santé, il est bien normal d'avoir des petites angoisses avant ou pendant l'accouchement ! Parce que tout le monde en conviendra, on n'accouche pas tous les jours !

    Par AstridM
  • Ma vie de Maman
    1474

    Après votre accouchement, que se passe-t-il pour vous et votre bébé ?

    Les premières minutes après la naissance de votre bébé sont bien sûr chargées en émotions... Outre cette rencontre tant imaginée, quelques examens et soins vous attendent, vous et votre bébé, dans les heures et les jours qui suivent l'accouchement. Marie-Dominique Bressot, sage-femme à la maternité des Diaconesses, à Paris, vous explique le déroulé de ces jours si particuliers.

    Interview de Marie-Dominique Bressot
  • 7230

    Ce que j'aurais aimé qu'on m'offre à la maternité

    À toutes les naissances, sonne la traditionnelle valse des cadeau pour la future maman. Souvent, c'est le bon moment pour l'entourage de se faire plaisir en achetant un tas de petits cadeaux choupis-mimis destinés au tout nouvel arrivant de la famille. Malheureusement, force est de constater que toutes ces bonnes intentions pour la future maman se ressemblent souvent.

    Par Natacha

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE