Paroles d'experts

Mon premier accouchement

Ajouter à mes favoris

Par Géraldine, Un amour de sage-femme
10181
Par Géraldine, 12 Février 2013
10181

Le récit de mon premier accouchement en tant que sage-femme, le début de l'aventure !Pour commencer par le commencement, j’avais envie de partager avec vous le récit du premier accouchement que j’ai moi-même réalisé. Les études de sage-femme ne sont pas de tout repos… Lancés dans l'arène dès la première année, il est difficile de rester impassible face aux événements auxquels on est confrontés !

Pour commencer par le commencement, j’avais envie de partager avec vous le récit du premier accouchement que j’ai moi-même réalisé. Les études de sage-femme ne sont pas de tout repos… Lancés dans l'arène dès la première année, il est difficile de rester impassible face aux événements auxquels on est confrontés !

 

Un matin, au début d’une garde, j’ai décidé de suivre une maman avec l’une des sages-femmes de l'équipe. Cette patiente attendait son troisième enfant, un troisième garçon. Elle parlait peu français, la communication n'était donc pas évidente. Au premier examen du col, celui-ci était ouvert à 2 cm. Bien qu'assaillie par la régularité des contractions douloureuses, elle était d'un calme olympien et ne souhaitait pas de péridurale. La sage-femme titulaire étant occupée, j'ai décidé de rester auprès de la patiente qui était seule dans sa salle d'accouchement. Encore novice à l'époque, je savais que lorsqu'on attendait un troisième bébé, le travail était plus rapide. Mais je n’imaginais pas à quel point !

 

Alors que quelques minutes plus tôt, le col était à peine ouvert, le voilà à dilatation complète, et le bébé prêt à sortir ! Partagée entre la panique, le stress et la peur, je me suis vite rendue compte qu’il fallait y aller! J'avais déjà vu plusieurs accouchements et j'en avais réalisé quelques-uns à quatre mains, avec une autre sage-femme. L'adrénaline à son paroxysme, j'ai tout de même sonné pour prévenir les membres de l'équipe. Mais lorsque la sage-femme a accouru dans la salle, le bébé était dans les bras de la maman. Là, dans le regard de ma responsable, j'ai senti que j'allais passer un sale quart d'heure et je ne m’étais pas trompée. Cela fait partie des aléas du statut d'étudiante... Selon elle, j’aurai dû l’appeler plus tôt : « ce n’était pas son premier bébé, tu aurais dû préparer le matériel  et me prévenir avant ! ». Celle-ci m’a ignoré toute la journée. En tout cas, de mon côté, j'ai ressenti un immense sentiment de fierté : participer à l'accouchement, poser ce bébé magnifique sur le ventre de sa mère, voir le visage de la patiente s'illuminer d'un sourire et l’entendre prononcer des remerciements ont contribué à rendre cette journée vraiment inoubliable.

 

© Fotolia

Paroles de blogueurs

SMS : chéri, je crois que ça y est !

Ahh.. la fin de grossesse, les fausses alertes, tout ça..

Par Serena, Mère (in)digne !
Lire l'article

Sur le même theme

  • 6565

    Lettre ouverte à mes amies futures mamans : mon premier accouchement, entre craintes et excitation

    Je ne suis pas une stressée de nature. Je déteste me mettre la pression et la rate au court-bouillon. Mais savez-vous ce qu'on dit ? Avant, j'avais des principes. Maintenant, je suis enceinte... Aux cours des préparations à l'accouchement, j'avais un milliard de questions, vite supplantées par celle-ci : est-ce que je vais y arriver ?

    Par Cynthia
  • 4754

    Lettre ouverte à ma sage-femme

    Vous êtes entrée dans ma vie au moment qui compte le plus dans la vie d'une femme. Celui où tous les sens sont sans dessus dessous, où l'essence même de la vie s'insinue dans notre corps, notre tête, et notre âme. Celui où naissent les questions métaphysiques, philosophiques, psychologiques, côtoyant d'autres interrogations bien plus pragmatiques (à quel moment puis-je crier pour avoir une péridurale ?!).

    Par Cynthia
  • 32413

    Ces choses que les papas pourraient faire pendant l'accouchement et qui aideraient VRAIMENT

    Ahhhh l'accouchement, après 9 merveilleux mois de grossesse, c'est enfin LE jour de la rencontre avec votre merveilleux bébé. Mais avant cela, il y a un peu de travail pour maman, mais aussi pour papa, pour qui le jour de l'accouchement est loin d'être de tout repos !

    Par Serena
  • 14016

    Ma si belle rencontre de maman avec bébé

    Avoir un bébé, c'est tout un projet de vie. En tombant enceinte, on va vers l'inconnu. On s'imagine un petit être, on s'imagine, ou on sait, qu'on attend un garçon ou une fille. On se dit qu'il sera comme ci ou comme ça, qu'il aura les yeux bleus ou marrons, qu'il aura les yeux en amande et la bouche charnue, et puis HOP on accouche. Et c'est ce qui rend cette rencontre entre maman et bébé si magique.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    2089

    Accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Le jour J approche à grands pas et les questions sur votre accouchement se bousculent dans votre tête ? C'est normal ! Laurence Pavie, sage-femme hospitalière, vous apporte des éléments de réponse aux interrogations que vous pourriez avoir et que vous n'osez pas formuler.

    Interview de Laurence Pavie
  • 3470

    Les petites angoisses pendant l'accouchement

    Mis à part les problèmes de santé, il est bien normal d'avoir des petites angoisses avant ou pendant l'accouchement ! Parce que tout le monde en conviendra, on n'accouche pas tous les jours !

    Par AstridM
  • L'avis de l'expert
    1588

    Accoucher en maison de naissance, pour un accouchement plus naturel ?

    Donner la vie dans une maison de naissance, c'est désormais possible en France ! Depuis 2016, cinq d'entre elles accueillent pour l'instant les futures mamans qui souhaitent un accouchement moins médicalisé et un suivi personnalisé. Nathalie Munsch est sage-femme. Elle nous explique comment s'y déroulent le suivi de grossesse et l'accouchement.

    Interview de Nathalie Munsch
  • l'avis de l'expert
    1452

    Préparez votre périnée pendant la grossesse

    Le péri-quoi ? Avant votre grossesse, aviez-vous déjà entendu parler du périnée ? Cet ensemble de muscles est pourtant essentiel, alors que la grossesse et l'accouchement ont tendance à l'affaiblir. Mais comment le préserver ? Chantal Fabre-Clergue, sage-femme et sexologue spécialiste du périnée, nous explique en détails comment protéger son périnée au mieux.

    Interview de Chantal Fabre-Clergue

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE