Paroles d'experts

Enceinte : pourquoi suis-je malheureuse alors que je devrais être la plus heureuse ?

Ajouter à mes favoris

Interview de Laure Deflandre, psychologue clinicienne
4827
Interview de Laure Deflandre, psychologue clinicienne
21 Novembre 2016
4827

Pleurs, colère, joie, tristesse... Les 9 mois que dure la grossesse sont riches en émotions en tout genre ! Une période pas toujours bien vécue pour certaines futures mamans. Laure Deflandre est psychologue. Elle répond à nos questions et nous éclaire sur ces sentiments ambivalents qui surgissent sans crier gare. Mieux vaut en parler pour vivre plus sereinement sa grossesse et aussi déceler les premiers signes éventuels de la dépression.

Le sentiment de tristesse ressenti pendant la grossesse est-il normal ?

Selon les femmes, ces bouleversements ont seulement lieu en début de grossesse ; pour d’autres, cela dure tout du long avec coups de blues, tristesse et autre sentiment de solitude au rendez-vous. Ces rapides changements d’humeur sont essentiellement liés aux hormones de la grossesse, aux changements corporels et aux petits maux qui en découlent. Résultats : les femmes enceintes n’osent pas toujours en parler et peuvent se sentir seules. Il n’y a pourtant rien d’anormal ! Et même si cette grossesse a été désirée, la future maman peut ressentir des sentiments ambivalents face à tous ces changements. Elle doit en effet se préparer progressivement à son nouveau rôle de mère et à sa nouvelle vie de couple après l’arrivée de son bébé. Elle se pose aussi des questions sur le bon déroulement de sa grossesse. Cela fait beaucoup à gérer !

 

Comment ne pas culpabiliser de se sentir triste alors que l’on devrait être la plus heureuse au monde ?

Certaines futures mamans pensent qu’elles doivent être totalement épanouies et rayonner continuellement à l’idée de porter leur enfant. Or, enceinte, on a le droit de ne pas se sentir bien. On doit accepter cette tristesse comme un sentiment passager essentiellement liée à nos fluctuations hormonales, nos peurs inconscientes que représente la maternité et à la crainte de l’inconnu : vais-je être une bonne mère ? Comment va se passer mon accouchement ? Etc. Enceinte, on peut se permettre ces questionnements sans en avoir honte ou culpabiliser ! Il est important d’accepter ces sentiments comme quelque chose faisant partie de la grossesse et qui s’estompera au fil des mois...

 

Ce phénomène est-il tabou ?

De peur d’être jugées, les futures mamans vivant difficilement leur grossesse peuvent ne pas en parler. Pourquoi ? Sans doute car, dans la société actuelle, la grossesse est souvent assimilée à un état idéalisé de plénitude totale. Les médias affichent régulièrement des futures mamans au ventre rond, souriantes, épanouies et ravies de cette grossesse alors présentée comme un bonheur absolu. Ces femmes, pour qui ce n’est pas le cas, n’osent pas dire ce qu’elles ressentent vraiment. Comment peut-on avouer à voix haute que l’on ne se réjouit pas continuellement du miracle de la vie que l’on porte ? Ce n’est pas toujours facile à admettre !

 

Comment faire face à cet état passager ?

Il ne faut pas rester dans la solitude et la tristesse, au contraire ! Il faut exprimer ses inquiétudes auprès de son conjoint, de sa famille, de ses ami(e)s proches… Ou d’un professionnel si on en ressent le besoin : sage-femme, gynécologue, généraliste ou psychologue, notamment si la déprime devient durable et se transforme en dépression. Crises d’angoisse, repli sur soi, peurs inconscientes, manque d’investissement dans le suivi médical, absence de préparatifs pour l’arrivée du bébé… Si l’un de ces points (deux ou plus) s’installent significativement sur une durée assez longue (3 semaines à 1 mois), il sera nécessaire de consulter rapidement un psychologue. Mettre des mots sur ce que l’on ressent est essentiel. Certaines médecines douces peuvent aussi soulager (homéopathie, acupuncture…). Il existe enfin des groupes de paroles de mamans, des forums, des associations qui sauront être à votre écoute. Prendre conscience que l’on n’est pas la seule à vivre, cela peut aussi aider…  

 

Laure Deflandre est psychologue clinicienne dans le Nord, diplômée en psychopathologie. Elle a travaillé en milieu associatif et hospitalier, et travaille désormais en libéral. Elle rédige aussi des articles en tant que spécialiste pour des sites Internet.

 

Paroles de blogueurs

Pourquoi j'ai détesté être enceinte

Le sujet de la grossesse est un peu tabou. On nous vante un moment de grâce, un miracle, un bonheur absolu, une plénitude sans précédent. Du coup, la première fois que je suis tombée enceinte je m'attendais clairement à ce que ce soit le pied !…

Par Serena, Mère (in)digne !
Lire l'article

Sur le même theme

  • 4990

    Les 8 techniques INFAILLIBLES pour évacuer le stress pendant ma grossesse

    Comment bien vivre sa grossesse ? C'est LA grande question que se posent toutes les futures mamans. Parce que oui, une grossesse, c'est 9 mois de nausées, fatigue, jambes lourdes, gros ventre, angoisses, interrogations, rires, larmes, puis de nouveau rires, et encore plus de larmes. Mais voilà, ce tableau affreux que je vous dresse n'est en fait pas SI dramatique. Un jour, au bout de 9 mois, on finit par mettre au monde ce bébé et tout redevient (presque) comme avant.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1714

    Bien préparer sa valise de maternité

    Environ un mois avant la date prévue de votre accouchement, préparer votre valise de maternité pour vous et votre bébé semble judicieux : au cas où bébé souhaiterait vous faire une petite surprise avec un peu en avance, mais aussi pour vous assurer de ne rien oublier ! Suivez sans plus attendre les conseils de Anne Bénilan, sage-femme libérale, afin de savoir quoi glisser dans votre sac.

    Interview d' Anne Bénilan
  • l'avis de l'expert
    1863

    Grossesse et travail : comment gérer au mieux ?

    De l'annonce de la grossesse au congé maternité, la route n'est pas toujours aussi dégagée qu'on le souhaiterait. Chine Lanzmann est coach pour femmes. Son métier ? Vous aider à trouver des solutions pour éviter les appréhensions et faire en sorte que cette période conjuguant grossesse et travail se passe pour le mieux.

    Interview de Chine Lanzmann
  • l'avis de l'expert
    1508

    Y a-t-il un « bon » âge pour avoir un enfant ?

    S'il est bien sûr impossible de répondre par oui ou par non à cette question, nous avons toutefois interrogé la psychologue Nathalie Lancelin-Huin, spécialiste en périnatalité, afin de recueillir son point de vue. Vous pourrez aussi lire le témoignage de Laure, devenue maman à 20 ans, puis à 36...

    Interview de Nathalie Lancelin-Huin
  • l'avis de l'expert
    1179

    Fille ou garçon : choisir le sexe de son enfant, est-ce si important ?

    Vouloir avoir une fille ou un garçon en premier est assez courant et chaque parent a souvent une préférence. Rien d'anormal à cela, tant que choisir le sexe de son futur enfant ne devient pas obsessionnel, comme nous l'explique la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval. Mais l'essentiel n'est-il pas ailleurs ?

    Interview de Geneviève Delaisi
  • 9227

    Comment annoncer sa grossesse à son employeur (sans se faire virer) ?

    Passée la joie de l'annonce faite aux proches - je suis enceinte c'est trop génial - il faudra bien l'annoncer à votre employeur si vous en avez un. Une bonne dose de courage, de stress pour certaines, de décontraction totale pour d'autres, un discours bien rodé et hop on y va. Ou pas.

    Par Jessica
  • 8405

    Les bonnes habitudes de la grossesse ... et même après !

    Enceinte, on modifie certaines choses dans notre quotidien. Moi, j'ai mangé différemment, j'ai fait d'autres sports, j'ai mis la pédale douce. Et puis, 9 mois plus tard j'ai eu mon bébé alors, après 9 mois de bonnes habitudes, j'allais pas les perdre d'un coup hein !

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    920

    Grossesse et problèmes dentaires : comment prévenir et soigner ?

    Si l'adage « Un enfant, une dent » a longtemps été bien ancré, il n'en est rien ! Il est heureusement possible de prévenir et soigner les éventuels problèmes dentaires chez la femme enceinte. Julie Jouenne est sage-femme. Elle vous livre ses conseils pour éviter tous maux de dents pendant votre grossesse.

    Interview de Julie Jouenne

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE