L'éducation bienveillante : Quand dois-je dire non à mon enfant ?

Ajouter à mes favoris

Par Aurélie, 9160
Par Aurélie, 5 Juillet 2017
9160

Dès deux ans, dire non à son enfant devient compliqué ... si bien que l'on se demande parfois si il est important d'insister. Est-il préférable de s'affirmer face à lui, ou bien de contourner le problème avec quelques astuces ? Ces questions liées à l'éducation bienveillante, nous nous les posons tous.

Est-ce que je dois apprendre à mon enfant à obéir au « non » ? Pour certains c’est plus facile, d’autres se braquent totalement, ils s’opposent à tout ! Pourtant les limites existent et la frustration fait partie de l’apprentissage. Elle sécurise émotionnellement et physiquement. Le plus difficile pour le parent étant de rester souple et compréhensif, dans une logique d’éducation bienveillante. Après tout : il ne s’agit que d’un apprentissage, pas d’une compétition à celui qui aura le dernier mot.

Non c’est non, et il faut lui expliquer. « Tu vas te couper, te brûler, c’est le moment de partir à l’école, le temps télévision est écoulé … » il faut trouver les mots, prendre le temps de parler, de prendre en considération la frustration du petit et de le raisonner. Si la situation est prévisible, prenez le temps d’anticiper sa réaction … prévenez-le pour qu’il ne soit pas surpris par le déroulement des choses.

Dire non à son enfant n’a rien de cruel, c’est lui apprendre avec amour les limites du possible, l’aider à se forger une personnalité raisonnable et lui apprendre que malheureusement on ne fait pas tout ce que l’on veut. Le tout dans la bienveillance et la compréhension.

Si la situation s’envenime: ayez toujours un plan B (une activité qu’il adore, une blague pour lui changer les idées, un autre jouet pour échanger l’objet interdit, etc). Pour rester dans l’éducation bienveillante, soyez également raisonnable: si votre maison n’est pas adaptée à un bébé de 18 mois qui veut tout découvrir … la situation va devenir invivable et votre « non » deviendra de moins en moins efficace si vous le répétez sans cesse.

Personnellement j’évite d’agir dans la précipitation:

  • je nomme toujours l’action à venir ("nous allons partir, préparez-vous à mettre vos chaussures dans 5 minutes, nous allons faire les courses mais nous n’achetons pas de jouets aujourd’hui," etc).
  • je prends le temps d’expliquer pourquoi non ("le four est brûlant, partage tes jouets sinon la prochaine fois ton frère agira avec toi de la même façon etc »). Une fois que les choses sont dites, il est plus facile de rectifier une situation future en rappelant les bases.
  • quand il y a urgence: une situation dangereuse c’est « STOP ». Ils comprennent que la situation relève de la protection et non pas de la communication.
  • je teste. Et parfois j’accepte tout simplement qu’aujourd’hui … ce n’était pas parfait, mais ce sera mieux la prochaine fois.

L'avis de l'expert

Parentalité positive, comment l'appliquer au quotidien ?

Comment faire pour adopter la parentalité positive au quotidien ? Suivez les conseils d'une psychologue adepte de ce type de communication bienveillante auprès des tout-petits.

Interview de Nadège Larcher, Psychologue et formatrice en communication bienveillante au sein de l'Atelier des Parents
Lire l'article

Sur le même theme

  • l'avis de l'expert
    941

    Des idées cadeaux de livres de Noël pour l'éveil de bébé...

    Envie de trouver le livre idéal pour Noël afin d'éveiller votre bébé ? Grâce à cette sélection réalisée par Cécile Panou, libraire à Toulouse, il ne vous reste plus qu'à choisir celui que vous lirez en famille avant Noël ou que vous déposerez auprès du sapin pour votre bout de chou...

    Interview de Cécile Panou
  • l'avis de l'expert
    978

    Devenir belle-mère ou beau-père à 30 ans : comment trouver un équilibre dans une famille recomposée ?

    Que l'on soit déjà parent ou non, devenir belle-mère ou beau-père, d'autant plus lorsque l'on a 30 ans, ne se fait pas du jour au lendemain. Élodie Cingal est psychologue spécialisée dans la famille recomposée. Ses quelques conseils avisés vous aideront sans doute à mieux (ré)agir au quotidien pour que chacun trouve sa place au sein de cette nouvelle composition familiale.

    Interview de Élodie Cingal
  • 10057

    Les 10 phrases les plus gentilles que m'a dit mon enfant

    Ils nous font parfois râler et ils nous empêche de dormir, mais nos enfants sont des pros dans l'art de nous faire fondre et savent très bien comment se faire pardonner :

    Par Serena
  • l'avis de l'expert
    1352

    Changement d'heure : comment préparer bébé à l'heure d'hiver ?

    Chaque année, c'est le même rituel à la fin du mois d'octobre : le changement d'heure ! Il faut alors régler sa montre à l'heure d'hiver. Et quand on a un bébé, le décalage prend parfois des proportions plus importantes ! Comment va-t-il s'adapter ? Est-ce que cette petite heure de décalage va totalement perturber son rythme ? Nous avons demandé l'avis de Vanessa Slimani, pédopsychiatre et médecin du sommeil.

    Interview de Vanessa Slimani
  • 10249

    Les 9 questions à poser à l'entretien d'embauche de la nounou (on n'est jamais trop prudent pour bien choisir sa nounou) !

    Bien choisir une nounou c'est comme choisir un mari sauf que c'est plus complexe parce qu'on ne peut pas se réconcilier sur l'oreiller (enfin a priori hein ) !

    Par Jessica
  • 5693

    Lettre ouverte : Être jeune maman, mon histoire

    Les femmes deviennent mère, en moyenne, à 30 ans. C'est la « norme ». Personnellement j'ai fait le choix de devenir une (très) jeune maman à l'âge de 20 ans. Et à 25 ans, je suis une (jeune) maman de 4 enfants.

    Par Aurélie
  • ebox
    4267

    Réussir à trouver du temps pour chaque enfant

    Avoir une famille nombreuse comporte de magnifiques avantages : c'est la promesse de ne jamais s'ennuyer, d'aimer fois deux, fois trois, fois quatre... sans jamais s'en lasser.

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    24124

    Comment bien laver les mains de son bébé ?

    C'est bien connu, c'est en touchant à tout que les bébés explorent leur environnement ! Leur laver les mains régulièrement est donc essentiel. La pédiatre Sarah Bursaux nous explique les bons gestes à adopter pour un lavage des mains efficace quel que soit l'âge de votre bout de chou.

    Interview de Sarah Bursaux

Le best

  • Coup de coeur
    48116

    DIY - Habille les animaux #printable

    En cette période d'automne où tombent les feuilles mortes, les activités autour de celles-ci sont inépuisables. Les enfants adorent bricoler avec leurs trouvailles, alors ça tombe, bien il fait moche dehors !

    Par Eve
  • Ma vie de Maman
    46404

    Comment décoder les phrases de ma nounou

    Bien sûr ! Vous ne le saviez pas ? Les nounous ont leur propre langage, truffé de codes, et c'est à nous, parents, de réussir à déchiffrer les messages qu'elles souhaitent nous faire passer.

    Par Serena
  • Ma vie de Maman
    40519

    Les bonnes raisons de faire un petit troisième

    Vous hésitez peut-être à faire un troisième bébé... Voici les raisons, qui nous, nous ont convaincus !

    Par Aurélie
  • l'avis de l'expert
    36066

    Comment donner son bain à bébé ?

    Le matin ou le soir, dans un siège adapté ou dans une petite baignoire, à quelle température, à quel moment de la journée, à quelle fréquence ? Autant de questions que vous vous posez peut-être ! Chantal Boëté est auxiliaire de puériculture en maternité. Elle vous explique comment bien donner le bain à votre bébé pour partager un moment de plaisir ensemble.

    Interview de Chantal Boëté

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE