Paroles d'experts

Accoucher prématurément

Ajouter à mes favoris

Par Géraldine, Un amour de sage-femme
1673
Par Géraldine, 17 Juillet 2014
1673

L’accouchement prématuré a augmenté, sur les quinze dernières années, de 15%. En France, on comptait, en 2012, 60 000 bébés nés prématurément. Un accouchement peut en effet arriver trop tôt, si tôt que l’on n’a même pas le temps de réaliser ce qui se passe vraiment, comme sous l’effet d’un électrochoc. 

L’accouchement prématuré a augmenté, sur les quinze dernières années, de 15%. En France, on comptait, en 2012, 60 000 bébés nés prématurément. Un accouchement peut en effet arriver trop tôt, si tôt que l’on n’a même pas le temps de réaliser ce qui se passe vraiment, comme sous l’effet d’un électrochoc.  En tout cas, c’est ainsi que les parents de Simon ont perçu son arrivée…

De garde dans le service de suites de couches, je toque à la porte de Mme R. pour l’examen du matin. Avachie sur son lit, la mine fatiguée et triste, elle revient tout juste de 48 heures de surveillance en unité de soins intensifs. Elle a accouché trois jours plus tôt à 33 semaines d’aménorrhées. 

Une césarienne en urgence. Une naissance qui est arrivée sans qu’elle ait eu le temps de dire « ouf ». 

J’examine sa cicatrice : elle est douloureuse, tout autant que sa cicatrice psychologique. « Je ne m’y attendais pas », m’explique-t-elle.  

En effet après une consultation et des examens biologiques, on s’est rendu compte que Mme R. présentait une tension artérielle très élevée et des examens perturbés. Avec une hypertension difficile à contrôler, liée à la grossesse, la seule solution était de faire naître l’enfant. 

Après l’examen, elle récupère le tire-lait et commence à tirer sur un de ses seins. Elle a prévu de se rendre ensuite en unité pédiatrique, avec son mari, pour voir son bébé. Pour le moment, il se porte bien, déjà un bon point. Elle se déplace en fauteuil roulant car la position debout est difficile en raison de sa douloureuse cicatrice de césarienne et de la fatigue qu’elle ressent à cause de son anémie.

Je repasse plus tard dans la chambre. Cette maman se renferme mais, en parallèle, je sens que parler lui fait du bien, cela la libère. Au cours de la visite du matin, elle m’a dit : « je ne réponds pas au téléphone, je n’ai pas envie,  je ne veux pas que l’on vienne me voir ». Des paroles qui m’ont touchée. 

Son visage est cette fois plus serein, probablement l’effet apaisant de son bébé, qu’elle a pu tenir dans ses bras quelques minutes auparavant. La cicatrice est moins douloureuse…

Lorsque je retourne au service, quatre jours après, Mme R. est métamorphosée. Elle a le sourire aux lèvres et une meilleure mine, et profite de la visite de sa famille. Elle se rend régulièrement en néonatologie pour être aux côtés de son petit garçon.  Il grossit bien,  régule sa température spontanément et respire sans machine. Waouh ! Je suis ravie du chemin parcouru ! La pilule a été difficile à avaler mais elle semble cette fois l’accepter.

La naissance d’un enfant prématuré n’est jamais facile, c’est pourquoi les parents doivent se sentir soutenus par les équipes soignantes pour affronter cette situation délicate. Des associations, comme SOS préma, peuvent répondre à vos questions, alors n’hésitez pas !


Thèmes :

L'avis de l'expert

Déshydratation des bébés, comment l'éviter ?

La déshydratation chez les bébés peut être très rapide. Vigilance et prévention sont donc de rigueur comme nous l'explique un pédiatre.

Interview d' Arnault Pfersdorff, Pédiatre
Lire l'article

Sur le même theme

  • 6433

    Lettre ouverte à mes amies futures mamans : mon premier accouchement, entre craintes et excitation

    Je ne suis pas une stressée de nature. Je déteste me mettre la pression et la rate au court-bouillon. Mais savez-vous ce qu'on dit ? Avant, j'avais des principes. Maintenant, je suis enceinte... Aux cours des préparations à l'accouchement, j'avais un milliard de questions, vite supplantées par celle-ci : est-ce que je vais y arriver ?

    Par Cynthia
  • 32130

    Ces choses que les papas pourraient faire pendant l'accouchement et qui aideraient VRAIMENT

    Ahhhh l'accouchement, après 9 merveilleux mois de grossesse, c'est enfin LE jour de la rencontre avec votre merveilleux bébé. Mais avant cela, il y a un peu de travail pour maman, mais aussi pour papa, pour qui le jour de l'accouchement est loin d'être de tout repos !

    Par Serena
  • 13914

    Ma si belle rencontre de maman avec bébé

    Avoir un bébé, c'est tout un projet de vie. En tombant enceinte, on va vers l'inconnu. On s'imagine un petit être, on s'imagine, ou on sait, qu'on attend un garçon ou une fille. On se dit qu'il sera comme ci ou comme ça, qu'il aura les yeux bleus ou marrons, qu'il aura les yeux en amande et la bouche charnue, et puis HOP on accouche. Et c'est ce qui rend cette rencontre entre maman et bébé si magique.

    Par Jessica
  • l'avis de l'expert
    1909

    Accouchement : les questions que vous n'osez pas poser

    Le jour J approche à grands pas et les questions sur votre accouchement se bousculent dans votre tête ? C'est normal ! Laurence Pavie, sage-femme hospitalière, vous apporte des éléments de réponse aux interrogations que vous pourriez avoir et que vous n'osez pas formuler.

    Interview de Laurence Pavie
  • 3364

    Les petites angoisses pendant l'accouchement

    Mis à part les problèmes de santé, il est bien normal d'avoir des petites angoisses avant ou pendant l'accouchement ! Parce que tout le monde en conviendra, on n'accouche pas tous les jours !

    Par AstridM
  • L'avis de l'expert
    1437

    Accoucher en maison de naissance, pour un accouchement plus naturel ?

    Donner la vie dans une maison de naissance, c'est désormais possible en France ! Depuis 2016, cinq d'entre elles accueillent pour l'instant les futures mamans qui souhaitent un accouchement moins médicalisé et un suivi personnalisé. Nathalie Munsch est sage-femme. Elle nous explique comment s'y déroulent le suivi de grossesse et l'accouchement.

    Interview de Nathalie Munsch
  • l'avis de l'expert
    1275

    Peau à peau avec bébé, un véritable moment de partage !

    D'abord réservé aux prématurés, le contact peau à peau est aujourd'hui de plus en plus répandu dans les maternités pour permettre aux jeunes parents de tisser les premiers liens avec bébé. Cécile Cortet, thérapeute psychocorporel, nous en dit plus sur cette technique aux nombreux bienfaits.

    Interview de Cécile Cortet
  • 12342

    SMS : chéri, je crois que ça y est !

    Ahh.. la fin de grossesse, les fausses alertes, tout ça..

    Par Serena

Le best

Exclu membres


evian soutient l'allaitement maternel

evian soutient les recommandations de l'OMS pour la promotion de l'allaitement maternel pendant les 6 premiers mois de la vie de l'enfant. En effet le lait maternel est l'aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques des bébés.

J'EN PRENDS NOTE